Contrats de biogaz et de biométhane

Biogaz : tout savoir sur le gaz vert

Trouver un fournisseur d'énergie renouvelable
Introduction

La France s’est fixée des objectifs ambitieux en matière de transition énergétique. Parmi les filières les plus dynamiques, on retrouve celle du biogaz et du biométhane. Ces énergies renouvelables produisent beaucoup moins de gaz à effet de serre que le gaz naturel. Elles apparaissent …

La France s’est fixée des objectifs ambitieux en matière de transition énergétique. Parmi les filières les plus dynamiques, on …

La France s’est fixée des objectifs ambitieux en matière de transition énergétique. Parmi les filières les plus dynamiques, on retrouve celle du biogaz et du biométhane. Ces énergies renouvelables produisent beaucoup moins de gaz à effet de serre que le gaz naturel. Elles apparaissent comme une bonne alternative à cette énergie fossile. De nombreux particuliers, dont vous faites peut-être parti, sont désormais intéressés par les offres de biogaz. Hello Watt vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur cette énergie propre et vous aide à passer au gaz vert !

Les meilleures offres de biogaz en 2021

  • -20% sur l'abo d'élec
  • Électricité 100% verte
  • Gaz 100% renouvelable
  • Sans engagement
  • Énergie renouvelable
  • Producteurs français
  • Prix fixes
  • Sans engagement
  • 100% de biogaz
  • Service client premium
  • Sans engagement

Le biogaz, c’est quoi ? (Définition)

Du biogaz au biométhane : la méthanisation

Quelle est la définition du biogaz ? Le biogaz est un gaz produit lors de la méthanisation. C’est un processus naturel de décomposition des déchets organiques privés d’oxygène. Ce phénomène est naturellement présent dans certains environnements comme les marais par exemple. Il peut aussi être provoqué par l’Homme grâce à des méthaniseurs. L'objectif d'un méthaniseur est donc de recréer ces conditions naturelles dans un espace clôt dans le but de capter le gaz ainsi créé. Le biogaz possède, dans sa composition, de grandes similitudes avec le gaz naturel. Il doit cependant être retraité avant de pouvoir être injecté dans le réseau de distribution de votre ville. Une fois le biogaz transformé, on parle alors de biométhane.

Offres de biogaz et de biométhane : pas de surcoût pour le consommateur

Une fois injecté dans le réseau de gaz, gaz naturel et biométhane sont confondus. Il n'est plus possible de faire la distinction entre le biogaz et le gaz naturel. Il existe néanmoins des offres de gaz labellisées “gaz vert”. Comme pour l’électricité verte, les certificats de garantie d’origine engagent les fournisseurs d’énergie à acheter un certain pourcentage de biogaz en fonction de la consommation. On parle alors de gaz compensé carbone. Quelques fournisseurs font le choix de s’approvisionner entièrement ou partiellement auprès de fournisseurs locaux. Il faut donc bien lire les offres de gaz vert.

Bonne nouvelle : il existe des offres de biogaz pour tous les budgets. Certaines offres suivent les tarifs de vente réglementés quand d’autres proposent des prix fixes pendant 1, 2 3, voire même 4 ans. Les prix sont aussi parfois ajustables, mais uniquement à la baisse ! Enfin, le marché est en plein essor et de nouvelles offres de gaz vert font régulièrement leur apparition. Les bonnes affaires ne manquent pas alors il faut bien garder l’oeil ouvert.

Biogaz : un investissement pour la planète

Souscrire à une offre de biogaz c’est aussi faire un geste en faveur de la transition énergétique. En effet, en souscrivant à une offre de biométhane, le consommateur envoie un signal fort aux fournisseurs. Ces derniers investissent dans les filières de gaz durable : la demande engendre ainsi l’offre. D’autre part, contrairement au gaz naturel qui est extrait du sous-sol, puis acheminé sur de longues distances par des gazoducs, le biométhane peut être produit localement. À proximité des exploitations agricoles bien-sûr, mais pas seulement !

Pour exemple, dans les Yvelines, une installation de méthanisation associée au zoo de Thoiry a été inaugurée en 2018. Qui sait, votre bus roule peut être grâce à du fumier de zèbre ? Si le biométhane est aujourd’hui créé à partir de déchets organiques ou de boues recyclées, il pourra demain être produit grâce à de la matière organique spécialement cultivée pour cet usage, comme des algues ou d’autres végétaux. Cette possibilité laisse entrevoir un fort potentiel pour cette énergie qui répond à plusieurs critères écologiques : localité, durabilité et neutralité carbone.

Trouvez la meilleure offre verte !

Hello Watt recherche pour vous les meilleurs tarifs verts dans la jungle des offres d'énergie. La comparaison est gratuite, profitez-en !

Je compare

En résumé, les avantages du biométhane 

En 2017, il existe en France 44 sites générant du biométhane injecté sur les réseaux de gaz naturel et leur développement est nourri par l’intérêt croissant porté par les fournisseurs d’énergie. Le biométhane permettrait en effet à terme de limiter la dépendance aux énergies fossiles.

Il présente plusieurs avantages :

  • Sa composition est très proche de celle du gaz naturel, permettant d’exploiter les installations déjà présentes chez les particuliers et les professionnels pour transporter le biométhane. De plus, sa capacité à être stocké en fait un carburant intéressant,

  • Il permet de recycler les déchets agricoles et assure un complément de revenu pour les éleveurs et céréaliers. Il assure aussi la création de nombreux emplois dans ce nouveau secteur,

  • Sa production elle-même est génératrice de digestat qui peut être utilisé sur les terres agricoles. Non seulement le biométhane ne pollue pas, mais son processus de production est aussi bénéfique car générateur de matière réutilisable.

 

Comment choisir un fournisseur de biogaz ?

Qui propose des offres de gaz vert en France ?

En France il existe actuellement six fournisseurs qui proposent des offres de gaz vert. On peut ainsi citer Butagaz, la marque au célèbre ours bleu ; le premier fournisseur alternatif, Total Direct Energie ; le fournisseur historique EDF ; la société italienne ENI ; le fournisseur espagnol Iberdrola et enfin ekWateur, le fournisseur local d’énergie verte.

Attention, le fournisseur de gaz historique, Engie (ex GDF Suez), ne propose plus d’offres de gaz vert à la souscription. Si vous êtes encore chez Engie, vous devrez changer de fournisseur pour passer au biogaz ! Malgré le nombre d’offres pouvant paraître faible, en comparaison à l’électricité verte par exemple, le marché du gaz vert est en pleine croissance. Les fournisseurs d’énergie sont en effet de plus en plus nombreux à proposer des offres de biogaz.

Comment trouver un fournisseur de biogaz au meilleur prix ?

Si vous voulez trouver l’offre de gaz la moins chère du marché, la meilleure chose à faire est d’utiliser un comparateur des fournisseurs de gaz. Cela vous permettra de trouver l’offre de biogaz la plus intéressante en fonction de votre profil de consommation. Vous pourrez aussi comparer certains critères propres à chaque fournisseur comme la qualité du service client par exemple. Vous ne trouvez pas d’offre de biogaz ou ne parvenez pas à vous décider ? Vous pouvez vous faire aider en contactant gratuitement l’un de nos experts énergie au 09 75 18 60 60 du lundi au vendredi de 8h30 à 20h et le samedi de 9h30 à 18h.

Changer de fournisseur de gaz pour passer au biogaz : combien ça coûte ?

Comme pour l’électricité, changer de fournisseur de gaz ne vous coûtera pas un centime. Tous les contrats de gaz sont sans engagement et aucun frais de résiliation ne vous seront facturés si vous décidez de quitter votre fournisseur. Après avoir choisi une offre de gaz vert qui vous convienne, il vous suffit de nous contacter. Hello Watt vous accompagne tout au long de la souscription de votre contrat de biogaz.

Quelles sont les offres de biogaz en France en 2021 ?

Tableau récapitulatif des offres de gaz vert

Les fournisseurs de gaz vert proposent souvent plusieurs offres aux consommateurs. Les contrats de biogaz et les prix varient en fonction des offres et des fournisseurs. Pour vous aider à faire le bon choix, nous vous avons comparé les offres de gaz vert dans un tableau. À vous de choisir donc !

Fournisseur

Offre de biogaz

Détails de l'offre

Évolution des prix

Butagaz

Butagaz Gaz 1 an Indexé

Gaz 100% compensé carbone

Tarif variable

Butagaz Gaz 2 ans Fixe

Gaz 100% compensé carbone

Prix fixe pendant 2 ans

Total Direct Energie

Total Direct Energie Verte gaz

10% de biogaz

Tarif variable qui suit le tarif réglementé

Eni

Eni Astucio Planète Gaz

Gaz 100% compensé carbone

Prix fixe pendant 3 ans et ajustable à la baisse tous les ans

ekWateur

ekWateur Gaz 5% vert

5% de biogaz

Tarif variable

ekWateur Gaz 5% vert fixe

5% de biogaz

Prix fixe 1 an

ekWateur Gaz 100% vert

100% de biogaz

Tarif variable

ekWateur Gaz 100% vert fixe

100% de biogaz

Prix fixe 1 an

Iberdrola

Iberdrola Digigaz

Gaz 100% compensé carbone

Tarif variable

EDF

EDF Avantage Gaz Durable

Gaz 100% compensé carbone

Prix fixe pendant 4 ans et ajustable à la baisse tous les ans

Pour aller plus loin, les limites du biogaz

Quels freins peut avoir le biogaz ?

Le biogaz ne représente aujourd’hui que 2% des énergies renouvelables en France et trouve difficilement sa place. La réussite de la biométhanisation est fortement corrélée au développement des collectes sélectives et au bon tri des déchets qui n’est aujourd’hui pas respecté par tous.

De plus, la filière reste très marginale en France et reste fortement concurrencée concernant la production d’électricité. L’électricité d’origine renouvelable (solaire, hydraulique, éolienne, etc..) a en effet connu un développement beaucoup plus rapide et s’est déjà imposée sur le territoire et dans les habitudes de consommation. Les ressources possibles notamment d’exploitation des déchets pour la biométhanisation sont très importantes mais encore faiblement exploitées aujourd’hui. Le rendement de la production de l’électricité créée par la méthanisation est inférieur à celui de l’énergie solaire ou de l’éolien, rendant cette ressource peut-être moins intéressante que les autres énergies renouvelables. Toutefois, il est envisageable que les fournisseurs d’électricité développent leur production d’électricité en utilisant le biométhane car la chaleur générée est un substitut aux chaudières à gaz ou à fioul pour un usage industriel.

Une autre limite soulevée est celle de l’apport organique nécessaire à la production du biométhane. Cet apport est conséquent et se doit de respecter certaines règles. En Allemagne et en Belgique, les structures de production de gaz rencontrent des difficultés liées à l’approvisionnement :

  • Certaines exploitations sont poussées au développement de cultures dédiées, soit l’exploitation d’une plante qui est uniquement destinée à l’alimentation du digesteur. Ces cultures soulèvent des conflits d’usage des terres qui sont alors monopolisées pour ces productions et non pour d’éventuelles cultures alimentaires,

  • D’autres exploitations doivent acheter à prix d’or les matières organiques dont elles ont besoin pour produire le biométhane, ce qui remet en question toute la chaîne de production du biométhane et sa viabilité.

Les limites des offre de biogaz : le greenwashing

Beaucoup de consommateurs sont sceptiques et accusent certains fournisseurs ou exploitant de faire du greenwashing. Ces entreprises orienteraient leurs actions marketing et leur communication vers un positionnement écologique sans toutefois mener de véritables démarches et actions en faveur de la protection de l’environnement et de la réduction de leur impact sur celui-ci.

Toutefois, les actions menées par les fournisseurs de gaz vert sont de plus en plus concrètes et une communication accrue sur le développement de ces nouvelles énergies permet de faire connaître le biogaz et d’accroître la confiance des consommateurs en ces ressources. Vous pouvez comparer les fournisseurs de gaz avec notre outil.
Les pouvoirs publics jouent également un rôle clé dans la popularisation de ces nouvelles énergies et le développement de la filière par des initiatives claires. Par exemple, l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a mis en place en 2007 le fonds déchets et a aussi créé en 2015 le fonds chaleur. Le fonds déchets vise à financer les équipements de traitement du digestat et les projets de méthanisation en particulier pour valoriser la cogénération. Le fonds chaleur finance quant à lui les projets de méthanisation et les projets d’injection de biométhane dans les réseaux de gaz. Ces initiatives devraient permettre d'accélérer le développement du biogaz en France.

✉️ Vous avez des questions ? 

🚗 Comment utilise t-on le biogaz ?

Le biogaz sert généralement de combustible pour produire de la chaleur sous forme de vapeur. Le biogaz sert pour les chaudières notammenet où est il aussitôt consommé après avoir été élaboré. Le système de cogénération permet de créer simultanément chaleur et électricité. Le biogaz sert aussi sur les véhicules sous forme de carburant, et sert à alimenter les véhicules fonctionnant au gaz naturel ou l'injection dans le réseau de gaz naturel, 

🏠 Comment faire du biogaz chez soi ?

Tout simplement en utilisant le processus de méthanisation. Il suffit pour cela de stocker des déchets dans un espace sans oxygène. Ainsi, les déchets fermentent et dégagent alors du biogaz. Facile non ?

🌱 Le biogaz est-il une énergie renouvelable ?

Oui. Le biogaz est comptabilisé parmi les énergies renouvelables puisqu'il provient de déchets organiques qui ne sont pas valorisés ailleurs. 

Alexandre

Alexandre

Marketing digital

Après des études d'histoire et de géographie Alexandre s'oriente vers le monde de l'énergie. Il rejoint Hello Watt en 2019 où il s’occupe des offres d'électricité et de gaz. Il rédige également des contenus sur le marché de l'énergie.