Réglementation Environnementale 2020 : quels sont les principaux changements ?

Le 1er janvier 2020, la nouvelle norme RT 2020 (plus communément appelée norme RE 2020) devrait venir remplacer la précédente réglementation thermique RT 2012 en vigueur depuis près de 10 ans. Cette nouvelle réglementation doit définir un nouveau cahier des charges pour encadrer la construction des bâtiments neuf. Son objectif est de limiter au maximum la consommation énergétique des nouveaux logements, ce qui passe par de nombreux changements.

Changement norme RE 2020 énergie

🏗️ Quels sont les changements apportés par la norme RE 2020 ?

Mais au fait c'est quoi la norme RE 2020 ?

Abréviation de Réglementation Environnementale 2020, la norme RE 2020 vient remplacer la norme Réglementation Thermique 2012. Cette nouvelle norme devra s’appliquer à toutes les nouvelles constructions en 2020 (la date d'application exacte reste encore inconnue). Elle fixe la limite de consommation en énergie des constructions neuves afin qu’elles rentrent dans les objectifs de la France en matière de transition énergétique et de réduction des gaz à effet de serre.

🏠 Bâtiment à énergie passive ou positive

Premier changement pour la norme RE 2020 : la consommation énergétique des bâtiments. Pour les bâtiments basse consommation (norme RT 2012), la consommation annuelle maximale d’énergie autorisée était fixée à 50 kWh/m². Les nouveaux bâtiments devront dans le pire des cas avoir un bilan énergétique neutre ! C’est-à-dire qu’ils devront produire autant d’énergie qu’ils en consomment. On parle de bâtiment à énergie passive. Le but est à termes de pousser la construction d’un autre type de bâtiment qui lui produit plus d’énergie qu’il n’en consomme : le bâtiment à énergie positive (BEPOS).

🌡️ Une isolation thermique améliorée

L’isolation thermique des bâtiments sera encore améliorée grâce à l’utilisation de matériaux plus récents et plus efficaces capables d’accumuler la chaleur. La consommation énergétique des bâtiments sera ainsi fortement réduite. Côté nouvelles technologies, la domotique permettra de contrôler avec précision les équipements de chauffage. Le recours à des systèmes intelligents capables d’en apprendre plus sur les habitudes des occupants permettra d’anticiper leurs besoins et de mieux réguler leur consommation en énergie.

Faites des économies d’énergie avec l’isolation des combles

Vous pouvez faire jusqu’à 30% d’économies sur vos factures énergétiques simplement en isolant vos combles

Je fais des économies d’énergie

🏭 Prise en compte de l’empreinte carbone

Les émissions de gaz à effet de serre seront prises en compte de manière différente grâce à un nouveau calcul de l’empreinte carbone. En effet, ce n’est plus seulement la consommation énergétique du bâtiment qui sera comptabilisée mais bien toutes les émissions produites au cours de la vie du bâtiment. Cela va du choix des matériaux à leur recyclage.

Une équation pour résumer !

Pour promouvoir ces objectifs et préparer la norme RE 2020, l’État a décidé de lancer dès novembre 2016 un nouveau label expérimental, le label Énergie + Carbone - (abrégé par l’équation E+C-) qui se traduit par énergie positive et réduction carbone.

 

🧱 Quelles énergies dans les bâtiments RE 2020 ?

☀️ Des énergies renouvelables à tous les étages

Afin d’atteindre les objectifs fixés par la RE 2020 en matière de consommation énergétique, les énergies renouvelables vont occuper une place croissante dans les constructions neuves. Les bâtiments devront en effet être capable de produire leur propre énergie ! Dans la plupart des cas, ce sont des solutions hybrides qui seront privilégiées. On pense notamment à l’installation de panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques qui devrait être facilitée. Ceci permettrait de compléter efficacement d’autres modes de chauffage voir même par moment de produire plus d’énergie que les besoins du logement !

🔥 Des systèmes de chauffage performants

Les bâtiments RE 2020 ne devront pas se contenter d’utiliser des énergies renouvelables. Il faudra aussi recycler l’énergie produite pour d’autres usages. Les solutions existantes sont nombreuses :

  • chauffage au bois ;

  • géothermie ;

  • pompe à chaleur ;

  • panneaux solaires.

Le couple ballon thermodynamique / pompe à chaleur pour la production d’eau chaude sanitaire et le chauffage du logement devrait connaître un grand succès. Déjà très utilisés dans les maisons neuves RT 2012, les ballons thermodynamiques répondent aussi aux exigences de la nouvelle norme RE 2020. Pour les logements individuels l’utilisation du poêle à bois avec des bûches ou des pellets constitue un moyen de chauffage écologique très efficace si le bâtiment emmagasine bien la chaleur. Ces nouvelles réglementations ne marquent pas la fin du chauffage gaz. L’achat d’une chaudière à haute performance énergétique pour remplacer des matériels obsolètes et polluants est toujours subventionné par l’État.