Le cap des 100 000 installations d'autoconsommation raccordées au réseau Enedis

Alors que le nombre d'installations de panneaux solaires photovoltaïques en autoconsommation a largement augmenté sur les 5 dernières années, celui-ci a dépassé la barre symbolique des 100 000 raccordements au réseau de distribution Enedis, au premier trimestre 2021.

Raccordement photovoltaïque Enedis

L’essor de l’autoconsommation avec revente du surplus

Si la France conserve un large retard en matière d’autoconsommation par rapport aux autres pays européens (Allemagne, Angleterre en tête), la progression du nombre d’installations est fulgurante, sur les dernières années. Avec aujourd’hui plus de 100 000 raccordements comptabilisés par le gestionnaire du réseau de distribution (GRD) Enedis, contre 3 000 en 2015, ce chiffre a donc été multiplié par plus de 30 en 6 ans ! Plus précisément, c’est l’autoconsommation avec vente du surplus - le fait de consommer sa propre production lorsque le soleil brille et de soutirer de l’électricité sur le réseau lorsque la production est inférieure aux besoins - qui est largement privilégiée. Elle représente plus de 80 % des opérations d’autoconsommation selon les chiffres de l’Observatoire de l’énergie solaire photovoltaïque en France du think tank France Territoire Solaire. 

Choisir l'autoconsommation photovoltaïque

Renseignez-vous sur l’autoconsommation, montez votre projet solaire et devenez indépendant du réseau.

Je demande un devis gratuit

Pourquoi une telle progression ?

Les raisons de cet engouement pour l’autoconsommation photovoltaïque sont diverses. En premier lieu, face à l’augmentation régulière des prix de l’électricité, de plus en plus de particuliers ou de professionnels font le choix de produire eux-mêmes leur propre énergie. Si l’investissement initial peut paraître conséquent, les économies d’énergie réalisées ainsi que les différentes aides proposées par l’Etat (prime à l’autoconsommation, tarif de rachat EDF OA) permettent de rentabiliser un projet entre 11 et 16 ans selon la zone géographique. Ensuite, le déploiement du compteur Linky, le compteur intelligent installé par Enedis dans les foyers Français, simplifie la mise en service et l’exploitation de l’installation. Entre 24 et 48 h, Enedis peut désormais effectuer la mise en service à distance. Le raccordement d’une installation en autoconsommation avec vente du surplus est donc moins cher et plus simple à réaliser.

Autoconsommation collective

Autoconsommation individuelle ou autoconsommation collective ?

L'importance de l'autoconsommation individuelle

Parmi les installations en autoconsommation, l’autoconsommation individuelle, alimentant les besoins en électricité d’un foyer, est bien entendu la plus répandue. Elle concerne plus de 90 % des installations en autoconsommation. Selon Enedis, sur l’ensemble de ces installations, le taux moyen d’autoproduction mesuré est de 20 %. Autrement dit, un cinquième de la consommation d’électricité est, en moyenne, produite par l’installation, le reste étant alimenté par un fournisseur d’énergie. Une efficacité qu’il est possible d’accroître en essayant d’améliorer l’autoconsommation. Pour cela, il suffit de synchroniser la consommation avec la production d'électricité. La domotique, par exemple, permet d’accroître son autoconsommation, grâce à un meilleur pilotage de ses équipements électriques. Une aubaine dont se saisissent de plus en plus de particuliers, puisque le prix de rachat proposé par EDF Obligation d’Achat est inférieur aux tarifs d’électricité pratiqués par les fournisseurs.

L'autoconsommation vous intéresse ?

Passer à l'autoconsommation pour faire des économies d'énergie et participer à la transistion énergétique, ça vous dit ? Pour vous faire accompagner gratuitement dans votre projet, vous pouvez faire appel à nos conseillers solaires par téléphone au 09 71 07 07 40 du lundi au vendredi de 9h00 à 19h00 (service et appel gratuit).

Le réveil de l'autoconsommation collective

Si l’autoconsommation individuelle connaît un franc succès - environ 95 % des installations ont une puissance comprise entre 0 et 6 kWc - de nombreux projets d’autoconsommation collective voient le jour, selon le gestionnaire de réseau. Pour rappel, l’autoconsommation collective est le fait de partager l’usage d’une installation photovoltaïque dans le cadre d’une association, d’une coopérative ou d’une copropriété. Les installations d’autoconsommation collectives sont, là aussi, favorisées par les compteurs Linky qui permettent de comptabiliser efficacement la part de chaque autoconsommateur dans la production. Si Enedis dénombre seulement 50 opérations d’autoconsommation collective actuellement, le gestionnaire prévoit que ce nombre double d’ici la fin 2021.