Le fournisseur Ilek passe au biogaz

Après avoir fait sa place sur le marché des fournisseurs d’électricité français en proposant des offres innovantes axées sur les énergies renouvelables “locales”, Ilek s’attaque désormais au biogaz. Là encore, la startup qui fêtera en 2019 sa troisième année d’existence mise sur les circuits courts pour séduire les particuliers en quête d’une consommation plus responsable : Ilek revendique qu’il n’achète son gaz qu’aux sites français.

Le fournisseur Ilek se met au gaz vert 100% français

Un premier producteur de gaz breton

Pour le moment, le fournisseur tient parole. Il n’a encore listé qu’un seul fournisseur de gaz, mais il suffit à donner le ton pour la suite de l’aventure. La première offre baptisée “Gaz bio de Brest” puise son énergie en terre bretonne, dans les environs de Milizac, près de Brest. Il y travaille une famille d’éleveurs et de producteurs de lait, qui, pour arrondir leur fin de mois et recycler proprement leurs déchets, ont décidé d’installer un site de gaz bio. Comme son nom l’indique, ce gaz vert est créé à partir de la fermentation de déchets organiques ou végétaux. La famille Laurent indique ainsi récupérer leurs déchets de productions laitières ainsi que des travaux agricoles de leurs voisins (comme des feuilles de tomates par exemple) pour produire leur biométhane - autre nom du gaz vert-. Les résidus issus de la production de gaz sont, quant à eux, recyclés en engrai naturel pour les plantations : ce procédé préserve la qualité des sols. Au total, ce producteur peut alimenter 744 foyers et produire 8,94 GWh par an.

Une offre “certificats de garantie d’origine”

L’offre de biogaz Ilek fonctionne, comme la majorité des offres d’énergie écologique, par “certificats de garantie d’origine”. Le réseau de l’opérateur étant national, il n’est plus possible de distinguer le gaz vert du gaz naturel lorsqu'il est injecté dans le réseau. Pour que le consommateur puisse tout de même voir l’effet de sa consommation “propre”, chaque mégawatheure de biogaz injecté correspond à la création d’une garantie d’origine dans le registre tenu par GRDF ( Gaz Réseau Distribution France). De cette manière, le particulier a la preuve que ce qu’il consomme avec Ilek, correspond à la même quantité de biométhane produite.

Un engagement envers les producteurs de biogaz français

À travers cette entrée dans le marché du gaz, Ilek souhaite aussi soutenir les producteurs indépendants. “Il n’existe qu’une cinquantaine de site de gaz bio en France, avance Ilek. L’ensemble de la filière est en pleine ébullition”. En effet, le ministre de la transition Écologique, François de Rugy, a annoncé le 27 novembre dernier, lors de la présentation de la Programmation Pluriannuelle de l’Énergie (PPE) 2018, une injonction de 10% de biogaz dans le réseau en 2028. Une ambition réalisable, selon les organisations et les experts, mais qui demandera un énorme travail de développement des filières puisque la consommation de biométhane représente, aujourd’hui, 0.1% de la consommation de gaz française. En soutenant les petits producteurs, Ilek va donc dans le bon sens pour le développement de l’énergie renouvelable française. Le fournisseur va même plus loin en affirmant sur son site : “ La production en gaz bio devrait couvrir le besoin français d’ici 2050.” Une belle vision.

L’opérateur entend ainsi développer son choix de fournisseurs de gaz afin que chaque client puisse choisir quel projet il souhaite supporter.

Commentaires

Aucun commentaire.

Écrire un commentaire
Si vous saisissez quelque chose dans ce champ, votre commentaire sera considéré comme étant indésirable

Changez de fournisseur d'énergie

Préparez-vous à faire de sérieuses économies

Allons-y !