Comment réagissent les Français à la crise de l'énergie ?

Le cabinet d’études Yougov vient de publier un rapport sur l’impact de la hausse des prix en Europe sur les craintes et opinions des consommateurs. Découvrons comment les Français réagissent à ces événements.

Etude Yougov impact hausse des prix de l'énergie

Une méconnaissance des causes de la hausse des prix

Pour son étude, Yougov a interrogé un échantillon de 1067 personnes vivant en France via un sondage en ligne entre le 14 et le 31 mars 2022. Les résultats au niveau national ont été pondérés pour être représentatifs de la population nationale adulte.

La première partie de l’étude “Les prix de l’énergie” réalisée par Yougov montre que nombreux sont les Français à mal connaître le marché de l’énergie et à en ignorer les fondements. En effet, à la question “À quoi/ à qui attribueriez-vous la responsabilité principale de la hausse des prix de l'énergie et des carburants ?”, 31 % des répondants ont choisi “la hausse des prix de l’énergie est principalement due aux impôts et aux taxes et seulement “24 % pensent que la hausse des prix de l’énergie est principalement due à la dépendance vis-à-vis des pays producteurs de pétrole”.

31 % des répondants ont choisi “la hausse des prix de l’énergie est principalement due aux impôts et aux taxes”
Etude Yougov

Les résultats de ce sondage font écho au rapport 2021 du Médiateur de l'Énergie qui souligne la méconnaissance des consommateurs pour le secteur de l’énergie. Selon le MNE, 30 % des Français croient qu’EDF et ENGIE sont une seule et même entreprise et 25 % des Français pensent qu'un changement de fournisseurs engendre des frais !

La facture d'électricité des Français

Hello Watt revient sur 10 ans de hausse des prix de l'électricité en France.

Télécharger l'étude complète

Le marché de l’énergie est victime de nombreux clichés en France, comme nous l’avions vu avec notre article “5 idées reçues de nos abonnés sur le photovoltaïque”. L’enjeu est donc grand : il faut aider les Français à déchiffrer les petites lignes sur leurs factures d’énergie et leur montrer comment ils peuvent réduire leur consommation d’énergie au quotidien. En plus des organes publics comme le MNE dont c’est le rôle, des sociétés privées telles qu’Hello Watt, le conseiller énergie des particuliers, se sont donné cette mission.

Un changement des habitudes de consommation

La crise de l’énergie n’a pas seulement révélé le fossé qui sépare les croyances des réalités en ce qui concerne l’énergie. Il a également fondamentalement modifié les habitudes de consommation des particuliers. D’après le sondage réalisé par Yougov sur le même échantillon de population, en réponse à la question “En ce qui concerne les modes de transport, la crise énergétique actuelle vous a-t-elle déjà incité à modifier la façon de vous déplacer au quotidien ?”, voici les résultats : 

  • 33 % des répondants se déplacent plus souvent à pied pour faire des économies ;
  • 20 % utilisent plus souvent les transports en commun ;
  • 14 % favorisent le vélo plutôt que la voiture ;
  • 8 % des interrogés sont passés au covoiturage.

À première vue, cela semble une bonne nouvelle pour la planète. Pourtant, ces chiffres sont à nuancer puisque seulement 34 % de l'échantillon n’a pas modifié sa façon de se déplacer, malgré les recommandations de l’AIE et du GIEC en ce sens. 

33 % des répondants se déplacent plus souvent à pied pour faire des économies 
Etude Yougov

Autre changement d’habitude observé depuis la crise de l’énergie en France : de plus en plus de particuliers ont diminué leur consommation d’énergie … au détriment de leur confort et de leur bien-être pour limiter la flambée sur la facture. Le baromètre énergie-info du MNE indique que 60 % (+7 points par rapport à 2020 et deux fois plus qu’en 2019) des répondants déclarent avoir réduit le chauffage chez eux pour ne pas avoir à payer des factures trop élevées ! Un indicateur qui démontre malheureusement la hausse de la précarité énergétique.

Changement de fournisseur, isolation : des solutions bientôt adoptées par tous ?

Enfin, le dernier volet de l’étude Yougov s’intéresse aux changements de fournisseurs pendant la crise de l’énergie. À la question “Envisagez-vous de changer de fournisseur d'énergie en raison de l'augmentation des prix de l'énergie ou avez-vous déjà changé de fournisseur ?”, 57 % des répondants ont répondu qu’ils n’envisageaient pas de changer de fournisseur d’énergie durant la crise… alors que c’est l’une des mesures les plus efficaces pour conserver son pouvoir d’achat ! 

57 % des répondants ont répondu qu’ils n’envisageaient pas de changer de fournisseur d’énergie durant la crise
Etude Yougov

En effet, en pleine hausse des prix de l’énergie, certains fournisseurs continuaient de proposer des offres à prix fixe sur 1, 2 ou 3 ans. Pratique pour ne pas subir de plein fouet les fluctuations sur les marchés.

Vous voulez faire des économies ?

Economisez en changeant gratuitement de fournisseur. Réalisez la simulation de votre facture et comparez les offres d'énergie.

Comparer les offres

D’autant que d’après le sondage, à la question “Qu'est-ce qui est le plus important pour vous dans le choix d'un fournisseur d'énergie ?”, à savoir quelle est la principale motivation à changer de fournisseur en période de crise, 48 % des interrogés ont choisi “la stabilité des prix (le montant à payer chaque mois n'augmentera pas dans un avenir proche) ! 

À noter

Ce sont les + de 55 ans qui considèrent ce critère comme le plus important dans le choix d’une nouvelle offre.

Au-delà d’une offre à prix bloquée, il existe un moyen sûr et durable de faire face à la crise de l’énergie. La réduction de sa consommation d’énergie et donc la limitation de la flambée sur la facture réside avant tout dans un logement bien isolé. Plus le logement est neuf ou rénové correctement, plus il conservera l’énergie produite par les systèmes de chauffage, et moins il observera de déperditions thermiques. 

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le meilleur moment pour investir dans la rénovation de son logement, c’est en pleine crise de l’énergie : les aides de l’État sont plus nombreuses que jamais. En plus, un logement isolé de fond en comble vous permet de réduire considérablement votre consommation d’énergie.

Modifié le 29 juin 2022

Sarah Nedjar

Rédactrice experte énergie

Après une classe prépa lettres et l'obtention d'un Master en management interculturel, Sarah rejoint Hello Watt en 2021. Elle rédige des contenus (articles de blog, newsletters, communiqués de presse) sur l'actualité du marché de l'énergie.

Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire