EDF investit dans le solaire : des objectifs ambitieux

Alors que l’ancien fournisseur historique d’électricité multiplie ses investissements dans les énergies renouvelables, le groupe EDF a annoncé début décembre disposer de plus de 2 gigawatts de capacité de production en électricité verte. Derrière ce chiffre encourageant se cache pourtant le fait qu’EDF a pris du retard dans certains domaines, tout particulièrement en matière d’énergie solaire. L’entreprise entend corriger le tir en poursuivant sa politique d’investissements. Explications et analyse.

EDF investi dans le solaire

Lancement et poursuite du plan solaire d’EDF

Le 11 décembre 2017, il y a donc près de 2 ans jour pour jour, EDF avait annoncé un plan solaire ambitieux visant à faire sortir la France de sa dépendance à l’énergie nucléaire. Deux ans plus tard, EDF Renouvelables (la filiale d’EDF dédiée aux ENR), s’est félicitée du travail déjà accompli en matière d’investissement sur plusieurs axes :

  • la préemption de 2 000 hectares prêts pour accueillir les futures centrales photovoltaïques du groupe ;

  • les installations photovoltaïques domestiques via EDF ENR qui représentent actuellement 20 % des parts de marché du secteur ;

  • le succès de l’éolien terrestre et offshore qui domine actuellement les capacités de production d’EDF en matière d’énergies renouvelables.

Le plan, dont les objectifs sont maintenus, prévoit la mise en place d’une puissance de production en énergies renouvelables de 30 GW d’ici à 2035. L’objectif doit être étalé sur 15 ans à compter du premier janvier 2020. Après avoir dressé son bilan, EDF a réaffirmé ses objectifs. Le groupe prévoit l’installation de 1 GW de production photovoltaïque par an jusqu’en 2028, ce qui correspond approximativement à la consommation de 266 000 foyers chaque année. EDF espère alors fade 10 GW d’installation rien qu’en énergie solaire.

Envie d'agir pour l'environnement ?

Choisir un fournisseur vert, c'est participer à son échelle à la transition écologique !

J'agis !

Les énergies renouvelables au coeur de la communication d’EDF

Si EDF investit dans le solaire et dans les autres énergies renouvelables via sa branche EDF Renouvelables, le mix énergétique de l’ex fournisseur historique d’électricité reste problématique. Outre le fait que 78 % de l’électricité produite par EDF soit d’origine nucléaire, les ENR (hors hydraulique) ne représentent pour l’heure que 3 % de sa production. Le retard accusé par EDF est particulièrement important dans le domaine du photovoltaïque. En effet, sur les 2 gigawatts de puissance disponible annoncée fin 2019, l’énergie solaire ne représente que 330 mégawatts, soit à peine plus de 15 % du total des moyens de production disponibles. Le reste est assuré par l’énergie éolienne qui représente au global . Autant dire qu’il sera difficile pour EDF d’atteindre ses objectifs. Le fournisseur disposant à l’heure actuelle de moins d’un gigawatt d’installation photovoltaïque en France.

Un climat favorable au photovoltaïque ?

La baisse des coûts du photovoltaïque rend la solution de plus en plus intéressante, notamment pour les particuliers. Pour EDF, investir dans le solaire est plus compliqué. L’implantation d’une centrale photovoltaïque nécessite un ensoleillement très élevé et un terrain relativement plat. Or, ces espaces sont limités. De tels projets rencontrent souvent une vive opposition locale car ils prennent place dans des espaces protégés ou sur des zones agricoles. L’exemple du Larzac, où le projet d’installation d’une centrale solaire à été abandonné suite à une vive opposition d’associations écologiques, est particulièrement symbolique.

Devenez producteur d’électricité !

Produire votre propre électricité renouvelable, ça vous dit ? Nous vous mettons gratuitement en contact avec un expert du solaire photovoltaïque !

Je découvre le photovoltaïque

Une solution privilégiée semble être la reconversion d’anciennes friches industrielles. Néanmoins la dépollution de ces espaces et leur viabilisation représente tout de même un coût élevé. Cependant, EDF n’a pas attendu 2020 pour démarrer ses investissements. Comme expliqué précédemment, l’entreprise a dors et déjà commencé à acquérir les terrains où ses centrales photovoltaïques seront construites dans les années qui viennent. Les travaux ont débuté en périphérie de Dijon où deux nouvelles centrales seront construites d’ici fin 2020/début 2021. Le 27 novembre 2019, la plus grande centrale solaire de France avec stockage a été inaugurée en Nouvelle-Calédonie sur un terrain de 35 hectares. Les enjeux d'indépendance énergétique étant tout particulièrement importants en outre-mer, ces territoires pourraient bien faire office de porte étendard pour EDF et pour la France en matière de développement des énergies renouvelables.

Comment accélerer le mouvement ?

Chacun peut se mobiliser à sa manière pour favoriser la transition énergétique. En choisissant un fournisseur d’électricité verte, vous encouragez directement les acteurs du monde de l’énergie à investir dans les sources de production renouvelables comme le solaire. Vous pouvez joindre gratuitement un conseiller énergie au 09 75 18 60 60 ☎️ du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00 (service et appel gratuit).