Les ménages feront-ils face à des coupures cet hiver ?

Entre la montée des prix de l’énergie et la menace de coupures d’électricité cet hiver, un vent de panique s’est levé en France. Mais y a-t-il de réelles raisons de s’inquiéter ? On vous dit tout sur les risques de coupure d’électricité cet hiver 2022/2023.

delestage electricite rte

L'actu de RTE

RTE a annoncé que les coupures d'électricité seraient peu probables d'ici à la fin de l'année. Une bonne nouvelle pour les familles, qui pourront passer Noël en toute tranquillité !

En revanche, la capacité de production des centrales EDF est moins élevée qu'espéré, ce qui augmente le risque de coupures électriques pour les mois de janvier ou février. RTE se veut néanmoins rassurant et affirme que tout sera mis en œuvre pour éviter des coupures.

Des coupures chez les particuliers cet hiver : idée reçue ?

Y aura-t-il de l’électricité en France cet hiver ? À l’heure où une partie des réacteurs d’EDF est en maintenance, la question se pose. Pourtant, parler de “coupures d’électricité” est erroné !

Le risque encouru par les ménages est plus léger : on parle en effet plutôt de délestage électrique. Les délestages sont de courtes coupures d’électricité, maîtrisées et localisées. Elles permettent aux gestionnaires du réseau de limiter les tensions électriques. Autrement dit, ces petites coupures empêchent de réelles coupures d’électricité, provoquées par la saturation du réseau électrique.

Là encore, RTE (Réseau de transport d’électricité) se veut rassurant :

[...] le recours à des coupures ciblées sur le territoire ne pourrait être totalement exclu. Cela ne correspond toutefois en rien à un risque de black-out sur l’ensemble du pays.
RTE

Les délestages qui pourraient avoir lieu cet hiver :

  • seront limités à 2h par foyer ;
  • seront cantonnés aux “heures de pointes”, entre 8h et 13h puis 18h et 20h ;
  • ne toucheront pas les usagers sensibles (hôpitaux, sécurité, etc.).

Quels gestes adopter pour limiter les tensions sur le réseau ?

Les délestages sont des mesures d’urgence, elles ne seront adoptées que si la situation ne le nécessite réellement. Afin d’éviter de tels scénarii, le gouvernement et RTE incitent à la sobriété énergétique à l’échelle nationale.

Si les particuliers n’ont pas d’influence sur la consommation électrique des industries, ils peuvent toutefois agir à leur échelle en adoptant des écogestes

En voici quelques exemples, mentionnés par ailleurs sur le site Ecowatt développé par RTE et l’Ademe (Agence de la transition écologique) :

  1. réduire la température de votre chauffage (19 °C recommandés) ;
  2. décaler l’utilisation de vos appareils électroménagers en dehors des heures de pointe ;
  3. éteindre les lumières inutiles ;
  4. éviter les longues cuissons ;
  5. recharger votre véhicule électrique en heures creuses ;
  6. éviter d’augmenter la température de production d’eau chaude ;
  7. suivre votre consommation pour l’optimiser.

Comment se tenir informé en cas de coupure ?

Afin de ne pas être pris au dépourvu, vous pouvez surveiller l’évolution de la situation du réseau électrique en consultant le site internet Ecowatt. Chaque jour, vous pourrez consulter la “couleur du jour” :

  • vert : la consommation électrique est normale ;
  • orange : le système électrique est tendu et vous êtes invité à adopter des écogestes ;
  • rouge : le système électrique est très tendu et les délestages sont probables si les ménages ne surveillent pas leur consommation.

Pour aller plus loin dans le suivi de votre consommation, nous vous conseillons également de télécharger une application web ou mobile. Ainsi, vous serez en mesure de mieux vous adapter aux évolutions du réseau, mais aussi de faire des économies !

De plus, certaines applications permettent de recevoir directement les alertes Ecowatt, un moyen idéal pour tout regrouper en un seul et même endroit. Alors, paré pour faire un pas de plus vers la sobriété énergétique ?

Mobile application Mobile application

 

Modifié le 21 novembre 2022
Madeleine Toumazet

Madeleine Toumazet

Rédactrice experte énergie et rénovation énergétique

Après un Master en Management Européen, Madeleine rejoint Hello Watt en 2020, en tant que rédactrice, pour informer les consommateurs sur le marché européen de l'énergie. Elle est spécialiste des sujets liés au gaz et aux compteurs communicants Linky et Gazpar.

Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire