Faut-il couper sa chaudière en été ? Le pour et le contre

À l’approche des vacances estivales, la même question revient chaque année pour les propriétaires de chaudière : faut-il couper sa chaudière en été ? Contrairement à ce que l’on peut penser, la réponse n’est pas si simple. Sécurité, écologie et économie, il y a de multiples facteurs à prendre en compte avant de choisir de couper ou non sa chaudière pendant les vacances. On vous explique donc toutes les démarches pour passer l’été en toute sérénité avec sa chaudière !

Couper sa chaudière en été

Couper sa chaudière en été : pour quelles raisons ?

Couper sa chaudière en été permet-il de faire des économies ?

Pour baisser sa facture d’énergie, chaque degré compte ! L’impact d’un degré en moins change beaucoup sur une facture d’électricité ou de gaz. Couper sa chaudière en été quand cette dernière s’avère inutile peut apparaître comme une solution économique et écologique. En réalité, il n’en est rien. D’un point de vue financier, cet argument n’a pas vraiment de sens puisqu’il n’est pas question de chauffer votre logement l’été. Vous pouvez très bien régler votre chaudière sur sa température minimale. D’autre part, lors de son redémarrage, votre chaudière va demander beaucoup d’énergie, pire : elle risque de s’encrasser, voire même de tomber en panne. Au final, vous ne ferez pas vraiment d’économies si vous éteignez votre chaudière avant de partir en vacances !

Faut-il arrêter sa chaudière l’été pour une question de sécurité ?

Une autre raison qui peut vous pousser à vouloir couper votre chaudière en été concerne la sécurité. Il peut apparaître légitime de craindre qu’un accident puisse se produire comme une chaudière qui fuit pendant vos vacances. On vous rassure : toutes les chaudières sont équipées de systèmes de sécurité avancés. Les accidents où le matériel est explicitement mis en cause sont exceptionnellements rares. Couper sa chaudière en été pour des raisons de sécurité n’est donc absolument pas nécessaire !

Avez-vous entretenu votre chaudière cette année ?

Obtenez des devis de professionnels chauffagistes en quelques clics !

Je veux des devis

Couper sa chaudière en vacances : que faut-il faire ?

Est-il possible de passer sa chaudière en mode été ?

À moins que vous soyez encore en possession d'une vieille chaudière, et donc d’un appareil aux mauvaises performances énergétiques, toutes les chaudières disposent aujourd’hui d’un mode veille ou mode été. Une fois en mode veille, une chaudière consomme très peu de combustible comme il n’est pas nécessaire de chauffer les pièces de votre logement. Attention tout de même si votre chaudière dispose d’une veilleuse gaz. Cette dernière continuera de fonctionner et de brûler du gaz.

Garder sa chaudière opérationnelle tout l'été

D’un point de vue technique, ne pas couper sa chaudière en été est une bonne chose. Lorsque la chaudière est allumée, le fluide caloporteur continue de circuler dans la chaudière. Ce fonctionnement continue empêche les dépôts de particules.

Garder sa chaudière allumée pendant ses vacances d’été à aussi un autre avantage. En laissant l’appareil en route, vous conserverez tous vos réglages et préférences. Vous n’aurez ainsi pas de problème de mise en route l’hiver prochain !

Et si le courant se coupe ?

Vos paramètres d’utilisation sont la plupart du temps stockés dans une petite batterie ou pile. En cas de coupure, c’est cette option qui prend le relais sur l’arrivée électrique. Vos préférences sont donc conservées !

Comment régler sa chaudière en mode été ?

Si vous souhaitez régler votre chaudière au plus juste pendant l’été plusieurs options s’offrent à vous :

  • utiliser le mode veille de votre chaudière pour passer en mode été ;

  • régler votre chaudière à 12°C en cas d'absence prolongée ;

  • utiliser un thermostat connecté pour contrôler votre chaudière à distance.

Le mode été à l’avantage de prendre en compte la présence éventuelle d’un ballon d’eau chaude relié à votre chaudière. Même s’il est toujours agréable de prendre une douche fraîche par temps de canicule, on ne saurait trop vous recommander d’utiliser cette fonction pour continuer à utiliser l’eau chaude si besoin !

Enfin souvenez-vous qu’il est obligatoire de souscrire à un contrat d’entretien chaudière. Cette dernière devra être contrôlée par un professionnel certifié RGE gaz au moins une fois par an. Le professionnel pourra détecter un éventuel dysfonctionnement. Vous limiterez ainsi grandement les risques d’accidents ou de surconsommation.