Comment gérer un contrat d’électricité en location meublée ?

Un déménagement dans un nouveau logement entraîne inévitablement la réalisation de certaines formalités importantes, dont la résiliation de votre contrat d’électricité. Qui dit résiliation, dit également nouvelle souscription. Mais plusieurs cas de figure peuvent se présenter à vous notamment lorsqu’il s’agit de déménager dans une location meublée de courte ou de longue durée. Alors comment cela se passe-t-il ? Qui s’occupe des démarches ? On vous dit tout ici.

Location meublée et électricité

Location meublée et électricité incluse dans les charges

Plusieurs scénarios peuvent émerger lorsque vous vous installez dans un nouveau logement. Quand il s’agit d’un contrat de location de courte durée, d’une résidence secondaire ou bien d’une chambre louée chez l’habitant, par exemple, le propriétaire peut choisir de conserver un contrat d'électricité à son nom pour éviter au locataire d'avoir à faire les démarches lui-même. Il effectuera alors de son propre chef la déclaration des factures d’électricité et en ajoutera le montant au loyer versé par le locataire. En général, en tant que locataire, vous n’êtes d’ailleurs pas tenu de reprendre l’abonnement d’électricité si votre bail de location n’excède pas quelques mois.

Bon à savoir

Autre option envisageable pour éviter de souscrire un contrat d’électricité à votre nom : l’élaboration d’une facture basée sur votre consommation réelle. Vous payez mensuellement le loyer dû à votre propriétaire, et réglez vos frais d’électricité à la fin de votre période de location.

Lorsque l’électricité n’est pas incluse dans les charges

Vous avez trouvé l’appartement idéal et comptez y rester pour un certain bout de temps ? Ou bien vous allez commencer vos études et êtes parvenu à dénicher un studio non loin du campus ? Lorsque vous vous installez dans un logement pour une durée plus ou moins longue, vous devez souscrire un contrat d’électricité à votre nom. En effet, l’électricité ne fait pas partie des charges prévues dans le bail de location meublée. C’est à vous, locataire,  qu’il revient de faire les démarches nécessaires à la mise en place d’un compteur électrique ; tout comme vous devrez résilier à nouveau ce contrat le jour où vous quitterez ce logement. En général, le logement contient un compteur électrique qui permet de mesurer votre consommation d’électricité. Pratique pour avoir un logement plus écologique !

Vous avez la possibilité de choisir votre fournisseur en énergie. Vous réglerez vos factures selon l’échéance pour laquelle vous aurez opté. Le propriétaire du bien immobilier que vous occupez ne percevra donc que le montant du loyer et des charges prévues au bail.

Calculez mon devis chez Luko

Combien va vous coûter votre assurance habitation avec Luko ? Pour le savoir, demandez un devis ! C'est simple et gratuit !

Calculer mon devis

L’absence de compteur électrique dans un logement meublé

Il peut arriver que votre bail de location meublée ne fasse pas état d’un compteur d’électricité. Chambre individuelle ou appartement divisé en plusieurs locations, chacune régie par un bail de location comme cela peut être le cas dans une colocation… Si vous vous trouvez dans cette situation, rapprochez-vous de votre propriétaire. Ensemble, vous pourrez définir une base forfaitaire prévisionnelle, établie sur l’estimation de votre consommation d’électricité. Cette base prévisionnelle est à payer tous les mois ou tous les ans, en fonction de votre contrat. De plus, l’écart entre la somme forfaitaire et le montant réel à régler ne doit pas être hors de proportion.

Cette base est évaluée selon plusieurs critères tels que le nombre de locataires occupant le logement, ainsi que le temps qu’ils y passent ; ou encore la superficie du logement et les appareils électriques disponibles.

Le cas d’une première location dans un logement neuf

Vous avez déniché la perle rare : une location dans un logement neuf. Vous aurez donc le privilège d’être le premier à vivre dans cet appartement. Mais comment cela se passe-t-il au niveau du contrat d’énergie ? Pas d’inquiétude à avoir ! En général, le promoteur immobilier du logement neuf s’est occupé de tout. Au moment de livrer le logement, votre propriétaire a obtenu des numéros d’identification à transmettre au fournisseur de son choix au moment de souscrire un contrat d’électricité. En résumé, que ce soit vous ou votre propriétaire qui souscrivez un contrat d’énergie, vous n’aurez rien d’autre à faire que de choisir le fournisseur et de lui communiquer les bons numéros d’identification.

Simple non ?

Si vous avez toujours des doutes, vous pouvez contacter nos conseillers pour vous accompagner dans vos démarches au 09 75 18 60 60 (appel non-surtaxé), du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00.

 

Location meublée de courte ou de longue durée, en fonction du type de bail de location, vous pouvez être amené à souscrire un contrat vous-même ou bien à régler votre consommation d’électricité en sus de votre loyer directement au propriétaire. Dans tous les cas, à vous de vous organiser avec le propriétaire sur la voie la plus adaptée !