Le nucléaire bientôt classé vert par l'Union Européenne ?

Le 31 décembre 2021, la Commission européenne a présenté un projet de classification des énergies. Le gaz et le nucléaire pourraient être labellisées énergies vertes. Comment est-ce possible ? Que contient ce document exactement ? On vous explique tout sur ce projet qui fait déjà débat.

Label vert nucléaire Europe

Que contient le projet de la Commission européenne sur le nucléaire ? 

La Commission européenne planche depuis quelques mois sur un projet de classification des énergies (c’est ce qu’on appelle la “taxonomie”). Objectif : identifier les filières qui émettent le plus de gaz à effets de serre et celles qui ont un impact plus vertueux pour la planète. 

Le 31 décembre 2021, la Commission européenne a présenté à Bruxelles un projet qui propose de labelliser les centrales à gaz et les centrales nucléaires en tant qu’énergie verte. Une proposition qui peut sembler étonnante au vu de la dimension particulièrement clivante du nucléaire en France et en Europe, mais qui s’explique sans doute aussi par le fait qu’il s’agit d’une énergie bon marché, comme en témoigne le dépassement des demandes d’Arenh pour 2022 de la part des fournisseurs d’énergie.

Trouvez la meilleure offre verte !

Hello Watt recherche pour vous les meilleurs tarifs verts dans la jungle des offres d'énergie. La comparaison est gratuite, profitez-en !

Je compare

Pourquoi l’UE souhaite-t-elle mettre en place un label énergie verte pour le nucléaire ? 

L’Union européenne s’est fixé des objectifs de décarbonation ambitieux pour 2050. Labelliser l’énergie nucléaire permettrait d’attirer davantage d’investisseurs et d’accélérer le développement de ce mode de production d’électricité peu émetteur de gaz à effets de serre

Grâce à ce label, les investisseurs pourraient bénéficier de subventions européennes avec des taux d’intérêt plus compétitifs ou des primes. De quoi atteindre peut-être plus efficacement la décarbonation urgente de la zone euro. 

A noter

pour obtenir le label d’énergie verte, la centrale nucléaire devra disposer d’un plan de traitement des déchets radioactifs et d’un permis de construire datant d’avant 2045.

On a besoin de toutes les énergies décarbonées pour lutter contre le réchauffement climatique
Pascal Canfin, président de la commission Environnement au Parlement européen.

Quand ce label inédit verra-t-il le jour ? 

La route est encore longue pour cette proposition qui est débattue depuis des mois, et qui suscite beaucoup de réactions de la part des anti-nucléaires. Envoyée le 31 décembre aux Etats membres, elle doit être validée ou non par ces derniers d’ici le 12 janvier. Ensuite, la Commission préparera une loi déléguée qui sera envoyée aux pays et au Parlement européen pour être débattue. Pour que la mesure soit rejetée, 20 pays devront s’y opposer. Actuellement, l’Allemagne, qui a adopté une politique de sortie du nucléaire, mais aussi l’Autriche et le Luxembourg s’y sont fermement opposés. 

Vous profitez de la grève pour aller au travail en vélo ?

Soyez écolo toute l'année en souscrivant un fournisseur vert !

Je passe au vert !

On ne peut pas dire que le nucléaire est une énergie durable. N’allons pas investir de l’argent pour de nouvelles folies nucléaires
Damien Carème, eurodéputé.

La France y est quant à elle plutôt favorable étant donné que 70 % de l’électricité qu’elle produit est issue du nucléaire. Par ailleurs, le président de la République Emmanuel Macron a récemment fait part de son intention de continuer à développer le nucléaire dans son plan de relance France 2030. De plus, le rapport RTE intitulé “Futurs Énergétiques 2050” mettait beaucoup en avant la rentabilité du nucléaire, et sa capacité à atteindre les objectifs de neutralité carbone.

NB

de plus en plus de fournisseurs d’énergie verte ont recours à l’Arenh, “l'Accès Régulé à l'Electricité Nucléaire Historique” en raison des fortes hausses du prix de l’énergie sur les marchés de gros. Une tendance qui illustre le virage du nucléaire vers toujours plus de “vert” ?

Modifié le 29 juin 2022
Sarah Nedjar

Sarah Nedjar

Rédactrice experte énergie

Après une classe prépa lettres et l'obtention d'un Master en management interculturel, Sarah rejoint Hello Watt en 2021. Elle rédige des contenus (articles de blog, newsletters, communiqués de presse) sur l'actualité du marché de l'énergie.

Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire