Nos conseils pour investir dans les énergies renouvelables

Vous souhaitez avoir un impact environnemental positif tout en réalisant un investissement rentable ? Diversifier son épargne à travers l’investissement dans les énergies renouvelables participe à accélérer la transition énergétique : c’est la planète qui vous remerciera. Cela permet également de bénéficier d’un placement attractif par sa rémunération et son faible niveau de risques. En effet, avec un des rendements allant de 4 à 7% bruts par an, ce placement est très intéressant. Électricité verte, biogaz : on vous livre nos meilleurs conseils pour investir dans les énergies renouvelables.

investir dans les énergies renouvelables

Comment investir dans les énergies vertes ?

Avant de vous donner des conseils, il faut d’abord se poser la question du « comment ». Par quel moyen peut-on investir dans les énergies renouvelables ? C’est simple, plusieurs choix s’offrent à vous :

  • Investir en direct dans une entreprise EnR (énergie renouvelable) cotée en bourse

  • Placer son argent par le biais du financement participatif (de nombreuses plateformes de crowdfunding y sont même dédiées comme par exemple Tudigo)

  • Pencher pour les fonds et ETF (Exchange Traded Funds ou « tracker » : fonds indiciels cotés en bourse)

Payez moins cher votre électricité avec l'achat groupé Hello Watt !

En trois clics, économisez 21% sur le prix du kWh avec Mega Energie, lauréat de notre achat groupé.

J'en profite !

Selon une étude menée par l’institut YouGov en février 2019, plus de 8 Français sur 10 ont une opinion positive sur le secteur des énergies renouvelables et pensent qu’il s’agit d’une transition inévitable qui permet de préserver nos modes de vie. Si vous en faites partie, les conseils qui vont suivre pourront vous être utiles.

Conseil #1 : porter son choix sur des porteurs de projets fiables

Investir dans les énergies renouvelables revient à acheter des actions ou des obligations et donc à placer son argent ou prêter son argent à l’émetteur des obligations (le porteur du projet). Il est essentiel que l’émetteur puisse vous rembourser. Il est donc très important de s’assurer de la fiabilité du porteur de projet et de la bonne santé financière de son entreprise. Il est primordial d’avoir confiance en un émetteur qui soit dans la capacité de vous rembourser.

Pour ne plus douter, vous pouvez entre autres passer par une plateforme spécialisée en investissement participatif pour vous assurer d’une pré-sélection du porteur de projet sur tout un nombre de critères. Vous aurez également accès à toutes les informations financières concernant le projet et l’entreprise concernée.

Si vous investissez dans les énergies vertes, la bonne nouvelle est que la plupart du temps, les entreprises du secteur bénéficient d’un système d’obligation de rachat de l’énergie par les entreprises de distribution, les débouchés de la filière sont ainsi (quasiment) assurés.

Conseil #2 : ne jamais mettre tous ses œufs dans le même panier

Ce conseil peut s’appliquer à n’importe quel investissement. Mais c’est important de le rappeler ! Investir dans les énergies vertes est une superbe idée, mais il faut tout de même éviter de placer tout son portefeuille exclusivement sur le même projet. Une règle d’or : diversifiez votre épargne ! Pour limiter tout risque, investissez à la fois dans des placements garantis pour protéger une partie de vos placements, et dans des projets plus risqués avec un rendement plus élevé, par exemple.

Conseil #3 : optez pour une entreprise dont vous comprenez le cœur de métier

Enfin, nous vous conseillons d’investir dans une entreprise qui vous parle. Il est primordial de bien comprendre et de partager l’engouement des porteurs de projet avant de placer votre argent dans leur société. Dans le secteur des énergies renouvelables, vous avez le choix entre plusieurs typologies de projets :

  • L’énergie solaire photovoltaïque, une source en constante évolution grâce à la production d’électricité des panneaux solaires

  • Les éoliennes, énergie propre en plein développement, produite par des aérogénérateurs captant l’énergie cinétique du vent

  • L’énergie hydraulique, qui produit de l’électricité grâce aux centrales hydroélectriques (force de l’eau)

  • La biomasse, qui désigne l’ensemble de la matière organique (d’origine animale ou végétale) pouvant devenir une source d’énergie par combustion

Vous voilà paré(e) pour diversifier votre épargne tout en participant à la transition énergétique ! Avec tous ces conseils, vous n’avez plus qu’à trouver un projet qui vous convienne pour investir dans les énergies renouvelables.