Vague de froid au Texas : un impact sur les prix énergétiques

Le Texas est fréquemment cité comme étant le poumon énergétique des Etats-Unis : premier producteur de gaz naturel et de pétrole du pays, c'est un État qui pèse également lourd dans la production d’énergies renouvelables comme l’énergie éolienne ou solaire. Cependant, en début de semaine, le Texas a connu une vague de froid exceptionnelle. Plus que des coupures de courant, cette vague de froid a également entraîné une hausse considérable des factures électriques de nombreux Texans, mettant en lumière les failles d’un marché de l’énergie bien particulier aux Etats-Unis.

Facture électrique Texas

Une vague de froid met à mal le marché de l'énergie du Texas

Vague de froid et facture énergétique : une envolée à 5 chiffres

Fin février, les températures enregistrées au Texas avoisinaient les -18°C. Cette vague de froid a privé de nombreux foyers d’électricité, de chauffage, et même d’eau potable. Mais la conséquence la plus surprenante de ces températures plus qu’hivernales est la hausse des factures électriques au Texas : une conséquence largement relayée sur les réseaux sociaux.

Le réseau de distribution du Texas, géré par l’entreprise ERCOT, est le seul réseau indépendant du pays. Contrairement aux autres Etats américains, le Texas a décidé de mettre en place un réseau qui ne soit pas interconnecté avec celui de deux ou trois Etats voisins. Cette indépendance permet aux Texans de bénéficier d’une régulation plus souple, et d’échapper à la tutelle de la Public Utility Commission of Texas, chargée de réguler le marché de l’électricité américaine.

Que la lumière soit… mais pas trop cher quand même !

Le gaz et l’électricité moins cher, c’est avec le comparateur Hello Watt qu’on les trouve !

Je réduis mes factures

Un marché de l’électricité qui présente ses limites

La récente vague de froid qui a frappé le Texas a mis à jour les limites de ce système : le marché de l’énergie est en effet soumis à la volatilité des prix du marché, et le Texas ne peut pas échanger de l’électricité avec d’autres Etats voisins en cas d’urgence. Puisque le marché de l’énergie au Texas est un marché complètement dérégulé, dont les prix sont fixés sur les prix du marché de gros, le prix mensuel de l'électricité varie en fonction de la demande pour certains contrats. C’est ce qui explique que certains habitants du Texas aient reçu dans leur boîte aux lettres une facture électrique à cinq chiffres, allant jusqu’à 17 000 dollars

La demande ayant explosé à cause du froid, les prix ont suivi à la hausse… entraînant de mauvaises surprises pour beaucoup. D’autant plus que de nombreux fournisseurs n’ont pas été en mesure de fournir l’énergie nécessaire, malgré la première place occupée par le Texas dans la production énergétique américaine. Une situation qui pourrait paraître cocasse si elle n’était pas si dramatique !

Facture d'électricité au Texas

La hausse extrême des factures d’électricité a été portée jusque sur la scène politique, sur fond de polémique : en effet, en pleine vague de froid, le sénateur Ted Cruz en a profité pour partir en vacances … au soleil ! De quoi susciter l’indignation des élus locaux, qui réclament que les frais d’électricité liés à cette vague de froid soient pris en charge par l’Etat, et non par les particuliers. Le président américain Joe Biden, de son côté, a déclaré la mise en place d’une deuxième déclaration d’urgence, visant à lever des fonds pour aider les propriétaires à payer leur facture électrique au Texas. Une enquête a également été demandée par les autorités locales et fédérales.

Vague de froid en France : faut-il craindre un même scénario ?

En France aussi, les températures ont chuté

Les Etats-Unis ne sont pas le seul pays à avoir subi une vague de froid durant ce mois de février : en France, les températures particulièrement hivernales que nous avons enregistrées durant la deuxième semaine de février ont elles aussi entraîné une hausse des coûts pour les ménages. Ainsi, un foyer au tarif réglementé a dépensé en moyenne 2€ de plus par jour, soit environ 14€ par semaine en moyenne. Cette vague de froid est due à un anticyclone scandinave, qui fait face à un air plus doux océanique. Le 8 février, la RTE, gestionnaire du Réseau de Transport d'Électricité, a rassuré les Français dans un communiqué, assurant que la production énergétique ne ferait pas défaut. Toutefois, une “vigilance particulière” est apportée à cette vague de froid qui, si elle devait se poursuivre en mars, entraînerait une tension sur les réseaux électriques. En effet, en mars 2021, 13 réacteurs nucléaires devraient être mis à l’arrêt pour maintenance, entraînant ainsi un ralentissement de la production énergétique en France, ainsi que de possibles coupures.

Vague de froid en France

Vers un système électrique basé sur les prix du marché du gros en France ?

En France, les offres d’électricité à tarification dynamique, indexées sur le marché de gros, font peu à peu leur apparition. Il s’agit du marché sur lequel l’électricité est achetée ou vendue (après négociation), avant d’être distribuée aux particuliers ou aux entreprises via le réseau de distribution électrique, géré par Enedis. Les prix de ces offres varient donc en fonction des prix de la bourse de l’énergie : ces prix sont en général bien plus fluctuants que les tarifs classiques, et ne sont soumis à aucun règlement, à l’image du réseau de distribution du Texas.

Un tel système offre certes davantage de flexibilité, et permet aux particuliers de payer leur énergie moins cher si la demande est faible. Toutefois, l’exemple du Texas devrait nous servir d’alerte : un tel système risquerait en effet de voir les factures électriques des Français flamber si la demande se faisait soudainement plus importante. Heureusement, les températures semblent s’être radoucies pour cette fin février ! De quoi espérer que nous n’aurons pas, nous aussi, une surprenante facture électrique comme au Texas !

Modifié le 2 septembre 2021
Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire