Qui sont les fournisseurs d’énergie verts selon le classement Greenpeace ?

Alors que la nécessité de protéger notre planète est plus que jamais d’actualité, les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir agir pour le climat en choisissant un fournisseur d’électricité verte. Pour y voir plus clair, Greenpeace a établi un classement selon leur engagement pour l’écologie, décortiqué ci-dessous.

En résumé :

  • le classement Greenpeace, consultable dans le guide de l’électricité verte, recense l’engagement et l’impact environnementaux des principaux fournisseurs d’énergie en France ;
  • certains fournisseurs d’énergie comme Enercoop ou Planète OUI ont été analysés par Greenpeace comme étant “vraiment verts”. D’autres, tels que Mint énergie ou ekWateur, sont “en bonne voie pour l’être”. Certains d’entre eux, notamment OMH énergie et Butagaz, sont “à la traîne”, et des fournisseurs comme EDF, TotalEnergies, Eni ou encore Engie sont considérés comme “vraiment mauvais” pour la planète.

Les fournisseurs d’énergie verts selon Greenpeace

Fournisseurs d’énergie “vraiment verts”

Les fournisseurs d’électricité Enercoop, Planète OUI, ilek, Plüm Énergie et Urban Solar Energy sont considérés comme “vraiment verts” par Greenpeace. Tous s’approvisionnent à 100 % en énergies renouvelables et leur politique dans sa globalité est tournée vers les énergies propres. Ils n’ont pas, ou peu, recours à l’énergie d’origine nucléaire.

Vous cherchez un fournisseur vert ?

Trouvez une offre d'énergie renouvelable en quelques clics grâce à notre comparateur en ligne.

C'est parti !

Enercoop et Planète OUI, premiers ex-aequo du classement Greenpeace

Enercoop et Planète OUI arrivent premiers ex-aequo au classement Greenpeace des fournisseurs d’énergie. Tous deux développent leur propre production d’électricité d’origine renouvelable et soutiennent activement le développement de ces dernières en France. 

Enercoop, qui est une coopérative, soutient les petits producteurs d’électricité indépendants et réinvestit directement ses bénéfices dans l’association et dans des projets citoyens. À l'heure actuelle, Enercoop est le seul fournisseur d’électricité en France à ne pas du tout recourir à l’électricité d’origine nucléaire.

Bon à savoir

Pour trouver l’offre d’électricité verte qui correspond le mieux à vos besoins et à vos convictions, le plus simple est d’utiliser un comparateur de fournisseurs d’énergie verte. Celui-ci vous indiquera toutes les informations nécessaires quant aux engagements écologiques, aux prix et aux avantages des offres.

Urban Solar Energy, ilek et Plüm Énergie

Urban Solar Energy est un fournisseur d’électricité qui soutient l’autoconsommation photovoltaïque. Le fournisseur vert envisageait de développer sa propre production d’électricité au moment où le classement a été établi.

ilek s'approvisionne exclusivement auprès de petits producteurs d’électricité solaire, éolienne et hydraulique, tout comme Plüm Énergie, qui encourage par ailleurs les économies d’énergies. Cependant, tous deux ne prévoient pas pour le moment de développer leur propre production.

Fournisseurs d’énergie “en bonne voie pour l’être”

Les fournisseurs “en bonne voie” pour être vraiment verts se démarquent par leurs efforts en matière d’énergies renouvelables. Pour figurer dans cette catégorie, le fournisseur doit produire ou acheter entre 25 et 89 % de son électricité en énergies renouvelables et leurs investissements doivent également suivre cette orientation. 

Les caractéristiques qu’ils présentaient au moment de l’établissement du classement Greenpeace en 2019 étaient les suivantes :

Fournisseur

Caractéristiques

Mint energy

Les trois quarts de l’électricité commercialisée étaient d’origine renouvelable et Mint souhaitait développer sa propre production.

ekWateur

La moitié de l’électricité était d’origine renouvelable approvisionnée auprès de petits producteurs d’hydroélectricité.

Alterna

Le fournisseur s’approvisionnait largement en électricité d’origine fossile et nucléaire, mais développait ses capacités de production d’électricité verte (éolien et solaire).

Sélia

Producteur d’électricité d’origine renouvelable, le fournisseur comptait développer son investissement dans les énergies renouvelables. Cependant, il avait encore largement recours à l’électricité d’origine fossile et nucléaire.

GEG

100 % de sa production d’électricité et de ses investissements étaient dédiés aux énergies renouvelables. Néanmoins Gaz électricité de Grenoble continuait d’acheter de l’électricité non renouvelable pour les consommateurs.

Bon à savoir

Un fournisseur d’électricité et de gaz peut aussi être producteur s’il dispose de ses propres infrastructures hydrauliques, éoliennes, solaires ou nucléaires par exemple.

Les fournisseurs d’énergie en bas du classement Greenpeace

La majeure partie des fournisseurs d'énergie sont “à la traîne” ou “vraiment mauvais” pour Greenpeace. Selon l’association, ceux-ci sont encore trop dépendants des énergies fossiles et du nucléaire et n’investissent pas assez dans les énergies renouvelables.

Envie de faire un geste pour la planète ?

La solution: souscrire à une offre d'électricité verte pour vous permettre de faire des économies d'énergie ! Jusqu'à -300 euros sur votre facture annuelle !

Simulez vos économies

Fournisseurs à la traîne en matière d’énergie verte

Les fournisseurs considérés comme étant “à la traîne” par le classement Greenpeace sont ceux qui achètent ou produisent peu d’électricité d’origine renouvelable. Cela ne signifie pas pour autant qu’ils sont mauvais ; énergem par exemple a choisi de tourner l’ensemble de ses investissements vers les énergies renouvelables. 

Les fournisseurs “à la traîne” sont ceux qui comportaient les caractéristiques suivantes en 2019, lorsque les données ont été collectées :

Fournisseur

Caractéristiques

énergem

L'électricité produite et achetée par énergem était essentiellement d'origine non renouvelable (seulement la moitié de sa production d'électricité était verte, un investissement cependant grandissant).

Cdiscount énergie

 

Greenyellow

Les fournisseurs d'énergie marques du groupe Casino produisaient un peu d'électricité d'origine photovoltaïque et ne prévoyaient pas d'investir davantage dans le renouvelable. Ils s'approvisionnaient essentiellement sur les marchés de gros, où l'électricité est principalement nucléaire et fossile.

Lucia énergie

S'approvisionnait sur les marchés de gros et ne produisait que très peu d'électricité d'origine renouvelable.

E. Leclerc énergies

OHM Énergie

Proposaient des offres "vertes" mais s'approvisionnaient exclusivement sur les marchés de gros.

Butagaz

 

Proxelia

 

Énergies du Santerre

Ne s'approvisionnent en électricité que sur les marchés de gros, sans mettre de moyens pour soutenir le développement des énergies renouvelables.

Bon à savoir

Parmi les fournisseurs “à la traîne” en matière d’énergies renouvelables selon Greenpeace, certains commercialisent des offres dites “vertes”. Cependant, ils s’approvisionnent sur le marché de gros, ce qu’ils compensent par l’achat de Garanties d'Origine. Autrement dit, les fournisseurs ne s'approvisionnent pas directement auprès de producteurs verts.

Fournisseurs vraiment mauvais pour la planète

Sont catégorisés ici les fournisseurs qui investissent encore dans les énergies fossiles (pétrole, charbon, gaz de schistes ou nucléaire). Cela concerne les travaux de prospection, d’exploitation ou le maintien d’installations déjà existantes. Même si certains fournisseurs investissent également dans les énergies renouvelables, tout investissement dans les énergies fossiles vaut au fournisseur un “carton rouge” pour Greenpeace. Les fournisseurs historiques d'électricité en Europe qui détiennent des centrales thermiques ou nucléaires se retrouvent donc systématiquement dans cette catégorie.

Fournisseur

Caractéristiques

Iberdrola

Si les deux tiers de ses capacités de production d'électricité sont renouvelables grâce au solaire et à l'éolien, Iberdrola continue cependant ses activités dans le non renouvelable. Il investit aussi dans le nucléaire.

Vattenfall

La moitié de ses capacités de production étaient renouvelables en 2020 (éolien et hydraulique), mais Vattenfall continue de produire massivement de l'électricité avec du charbon, du gaz et du nucléaire.

Engie et happ-e

25 % des capacités de production d'électricité d'Engie et de sa filiale happ-e sont renouvelables, mais le reste est essentiellement d'origine fossile ou nucléaire.

TotalEnergies (anciennement Total Direct Énergie)

En 2018, les énergies renouvelables représentaient 25 % des moyens de production de TotalEnergies, mais le groupe continue à investir dans des projets pétroliers et gaziers émettant des gaz à effet de serre en masse et menaçant la biodiversité et le climat.

EDF et Sowee

Le renouvelable ne représentait que 20 % des capacités de production d'EDF, le reste était et est toujours principalement nucléaire. EDF exploitait encore de nombreuses centrales à charbon, gaz et fioul.

Eni

Au moment du classement Greenpeace, Eni n'investissait pas du tout dans les énergies renouvelables. Ses projets gaziers et pétroliers notamment en Arctique faisaient de lui un gros pollueur.

Bon à savoir

Il n’existe pas d’équivalent au classement Greenpeace pour les fournisseurs de gaz vert. L’ONG n’a pour le moment pas évoqué la possibilité d’évaluer l’éco-responsabilité des différents fournisseurs de biogaz issus de la méthanisation des déchets verts ou de gaz compensé carbone.

Comment est établi le classement Greenpeace des fournisseurs d’énergie verte ?

Quels critères sont pris en compte dans le classement ?

Afin d’attribuer des notes aux fournisseurs d’électricité, Greenpeace a directement interrogé les fournisseurs. L’ONG a ainsi pu collecter un certain nombre de données clés ou bien, le cas échéant, utiliser les données disponibles publiquement. De manière synthétique, Greenpeace s’est focalisée pour chaque fournisseur sur les points suivants :

  • l’origine de l’électricité achetée par le fournisseur ;
  • l’origine de l’électricité produite par les fournisseurs ;
  • le type d’électricité vers laquelle sont tournés les investissements du fournisseur.

Pour les trois points ci-dessus, Greenpeace a recoupé les informations en fonction des critères suivants :

  • énergies renouvelables ;
  • énergies fossiles et émissions de CO2 ;
  • énergie nucléaire.

Greenpeace évalue les fournisseurs selon ces trois critères à l’instant T, mais aussi par rapport aux années précédentes et aux années à venir, afin de voir l’évolution sur la durée.

Trouvez la meilleure offre verte !

Hello Watt recherche pour vous les meilleurs tarifs verts dans la jungle des offres d'énergie. La comparaison est gratuite, profitez-en !

Je compare

Le classement Greenpeace est-il réellement fiable ?

La subjectivité du critère nucléaire

Le classement Greenpeace des fournisseurs d’énergie est à prendre avec des pincettes, notamment sur la question du nucléaire. En effet, l’association considère le recours au nucléaire comme tout bonnement rédhibitoire. 

Or, il s’agit là d’un critère très subjectif : le nucléaire est une énergie qui émet peu de gaz à effet de serre et qui contribue donc beaucoup moins au réchauffement climatique que les énergies fossiles, par exemple. La Commission européenne, l’estimant d’ailleurs indispensable à la transition énergétique de notre système, a même classifié début 2022 le nucléaire comme énergie verte.

Un classement vétuste ?

Il faut garder à l’esprit que le classement Greenpeace utilise des données de 2019. Le marché de l’énergie évolue très vite, certains fournisseurs n’existent plus, d’autres ne sont pas pris en compte. En effet, il en existe plus d’une trentaine et Greenpeace n’en prend que 27 en compte, comme Mega Energie, OVO Energie, Énergie d’Ici, Elecocité ou encore Électricité de Provence.

Par ailleurs, la stratégie en matière d’énergies renouvelables, d’énergies fossiles et d’énergie nucléaire a bien changé depuis 2019, ce qui rend certaines informations vétustes.

Bon à savoir

Il peut donc être intéressant de se baser sur l’analyse de Greenpeace, mais celle-ci doit être complétée par d’autres outils, tels que le label VertVolt de l’ADEME, par exemple. Celui-ci est attribué aux offres “engagées” ou “très engagées” en faveur de l’écologie.

FAQ : vos questions sur le classement Greenpeace énergie

Pourquoi souscrire à une offre d’énergie verte ?

Les fournisseurs d’énergie qui proposent des offres vertes ont recours à des énergies renouvelables. Souscrire à ce type d’offre permet de soutenir la transition énergétique, car les fournisseurs s’engagent à y injecter l’équivalent de votre consommation en électricité verte. Ainsi, plus le nombre de consommateurs pour ce type d’offre est important, plus les fournisseurs investissent dans des modes de production renouvelables. 

Comment recevoir de l’énergie verte ?

Souscrire à une offre d’énergie verte ne vous assure pas complètement d’être approvisionné par de l’énergie directement issue des éoliennes, des panneaux solaires, des barrages hydrauliques, etc. En effet, une fois produite, celle-ci est directement injectée dans le réseau d’électricité, sans pouvoir être triée selon son origine. Ainsi, il n’est pas possible de contrôler avec exactitude sa destination jusque chez vous. 

Souscrire à une offre verte, c’est avant tout contribuer au déploiement des énergies renouvelables et soutenir la transition énergétique.

Quelles sont les différentes offres vertes ?

Les fournisseurs proposent deux types d’offres plus ou moins distinctes : 

  • les offres vertes standards : le fournisseur achète des Garanties d’Origine (GO), qui lui permettent de prouver qu’une quantité donnée d’énergie verte a été injectée dans le réseau.  
  • les offres vertes premium : le fournisseur s’engage à être le producteur de l’énergie verte qu’il fournit, ou bien à s’approvisionner localement chez des producteurs d’énergie d’origine renouvelable.
Eloïse Chanvry

Eloïse Chanvry

Rédactrice experte énergie

Diplômée d'un Master en Management International, Éloïse rejoint Hello Watt en tant que rédactrice. Spécialiste du marché de l'énergie, des sujets d'écologie et du déménagement, elle vous aide à en comprendre tous les tenants et les aboutissants !