Leclerc, nouveau concurrent d’EDF sur le marché de l’électricité ?

L’enseigne de grande distribution Leclerc pourrait se positionner dès la rentrée comme fournisseur d’électricité au même titre que les fournisseurs alternatifs déjà présents sur le marché tels que Sowee, Eni ou encore Total Spring. Le groupe, qui détient des hypermarchés dans plusieurs pays européens, aurait en effet obtenu les autorisations pour pouvoir vendre de l’électricité sur le marché français et venir concurrencer EDF et les autres fournisseurs existants.

Leclerc, nouveau concurrent potentiel d’EDF sur le marché de l’électricité

Leclerc, un nouveau fournisseur potentiel sur le marché concurrentiel de l’électricité

Si Leclerc se positionne en tant que fournisseur d’électricité à la rentrée, il rejoindra les 39 fournisseurs actifs déjà présents au premier trimestre 2018 sur ce marché. Pour rappel, le marché de l’électricité à destination des particuliers est ouvert à la concurrence en France depuis 2007 et de plus en plus de fournisseurs dits alternatifs y affrontent le fournisseur historique EDF. E.Leclerc ne sera d’ailleurs pas le premier groupe de la grande distribution à se lancer puisque Casino avait déjà sauté le pas en 2017 en mettant sur le marché deux fournisseurs d’électricité. Sa filiale d’énergies renouvelables Greenyellow propose ainsi des offres d’électricité verte tandis que sa filiale d’e-commerce Cdiscount se positionne plutôt sur une offre digitale low cost incluant de fortes remises sur le prix du kWh. Le groupe Auchan avait quant à lui signé dès 2008 un accord avec Italcogim Energie afin de vendre de l’électricité sur le marché italien via son réseau de magasins. Et tout comme son concurrent, Leclerc pourra compter sur ses hypermarchés et supermarchés, répartis sur toute la France, pour faire la promotion de son offre d’électricité et convaincre ses clients de changer de fournisseur.

Leclerc, un acteur déjà présent sur le marché de l’énergie

Leclerc n’en est pas à son premier coup d’essai puisque le groupe propose déjà une large offre de produits et services liés à l’énergie comme par exemple du gaz conditionné (propane et butane), du fioul domestique ou encore des carburants automobiles. Des bornes de recharge pour les véhicules électriques sont également mises à disposition par l’enseigne sur les parkings de 170 de ses magasins, avec pour objectif de faciliter la mobilité durable. Par ailleurs, en tant que distributeur de fioul domestique et de carburants, l’entreprise E.Leclerc a une obligation d’économies d’énergie (mesure initiée par la loi POPE en juillet 2005) : elle se doit donc de récolter un nombre suffisant de Certificats d’Economies d’Energie sous peine de se voir infliger des pénalités. Elle offre donc à ses clients, particuliers et entreprises, des primes d’énergie en échange de l’obtention de ces certificats lorsque des travaux d’économies d’énergie ont été réalisés par un professionnel certifié Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Attention si vous êtes intéressé, l’inscription et la création du dossier pour l’obtention de la prime sont à faire sur le site Internet de Leclerc avant toute signature de devis.

leclerc-bornes-electriques-parking

Leclerc, une enseigne qui multiplie les investissements dans le domaine de l’énergie

Leclerc n’hésite ainsi pas à surfer sur une tendance de fond du secteur de la grande distribution en multipliant les investissements dans le domaine de l’énergie. Depuis plusieurs années, on observe en effet que de plus en plus de grandes surfaces ont fait le choix de produire leur propre électricité, remportant de nombreux appels d’offres d'autoconsommation solaire lancés par le gouvernement. L’électricité produite par les panneaux solaires est ensuite utilisée principalement dans les chambres froides qui se doivent de fonctionner 24h/24. Ce qui est certain est que les grandes surfaces ne manquent pas de place pour installer les panneaux photovoltaïques : ils ont en effet à leur disposition les larges toits des bâtiments ainsi que les parkings. Le PDG Michel-Edouard Leclerc, vient d’ailleurs de s’engager dans une tribune, publiée le 28 juin dernier, à déployer 50 hectares de panneaux solaires sur les parkings des magasins de son enseigne avant 2025.

Leclerc panneaux solaires supermarchés

Quelles conséquences si Leclerc confirme son entrée sur le marché de l’électricité ?

Si l’arrivée de Leclerc en tant que fournisseur d’électricité est confirmée à la rentrée, il sera intéressant de suivre le positionnement qui sera adopté par le groupe de grande de distribution. Proposera-t-il une offre à bas prix en offrant des remises sur le prix du kWh ou misera-t-il plutôt sur les énergies renouvelables ? Utilisera-t-il son service client déjà existant grâce à son réseau de magasins ou mettra-t-il en place une offre 100% digitale ? Ce qui est certain, c’est que son entrée sur le marché ne devrait pas être sans conséquence sur la concurrence qui risque de perdre des parts de marché. Après l’acquisition de Direct Energie par Total en avril 2018, l’arrivée potentielle de E.Leclerc sur le marché va en effet encore venir renforcer la concurrence envers le fournisseur historique EDF, qui est encore le fournisseur de 81% des sites sur le territoire français, selon un rapport réalisé par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) début 2018.

Et vous, que pensez-vous de la possible arrivée de Leclerc sur le marché de l’électricité ? N’hésitez pas à commenter cet article et à le partager sur les réseaux sociaux !

Commentaires

Aucun commentaire.

Écrire un commentaire
Si vous saisissez quelque chose dans ce champ, votre commentaire sera considéré comme étant indésirable

Changez de fournisseur d'énergie

Préparez-vous à faire de sérieuses économies

Allons-y !