Chaudière à biomasse individuelle : fonctionnement et prix

Une chaudière à biomasse individuelle fonctionne de la même manière qu’une chaudière classique au gaz ou au fioul. En effet, elle brûle un combustible afin de créer de la chaleur qui est ensuite transmise à un fluide caloporteur. Ce liquide circule ensuite dans votre système de chauffage central pour vous procurer un confort thermique optimal. Il est aussi possible de produire de l’eau chaude sanitaire. Cependant, la grande différence de ce type de chaudière réside dans le combustible utilisé Une chaudière à biomasse individuelle fonctionne en effet grâce au bois, sous forme de bûches ou de granulés par exemple. Cette solution est de plus en plus plébiscitée par les français pour diverses raisons. D’une part, c’est un système de chauffage économique puisque le bois coûte moins cher que les énergies fossiles comme le gaz ou le fioul domestique. D’autre part, c’est une solution plus écologique puisque le bois est une ressource renouvelable. Comment fonctionne une chaudière à biomasse individuelle ? Quel est le prix à l’achat d’un tel équipement ? Quels sont les bénéfices de ce type de chaudière ? Cet article va tenter de répondre à ces différentes questions.

Découvrez la chaudière à biomasse individuelle ! Prix, fonctionnement, avantages, on vous dit tout !

Chaudière à biomasse individuelle : définition

La biomasse, au sens énergétique, désigne toutes les matières organiques d’origine animale ou végétale qui peuvent être utilisées comme sources d’énergie. Depuis toujours et encore aujourd’hui, le bois est le principal élément de la biomasse utilisé pour produire de l’énergie. En effet, il suffit de remonter à la découverte du feu pour observer les premières utilisations du bois pour le chauffage ou la cuisson. De nos jours, ce combustible se présente sous la forme de bûches, de pellets ou bien de plaquettes par exemple. Cependant, le bois peut aussi être utilisé pour produire de l’électricité dans des centrales spécifiques. Enfin, la biomasse peut aussi permettre de produire des biocarburants, à partir de certains céréales notamment. Précisons que la biomasse et surtout le bois sont considérés comme des ressources renouvelables. De fait, si vous abattez un arbre pour vous chauffer, il suffit tout simplement d’en planter un autre pour renouveler la ressource. C’est une des raisons pour lesquelles les français se tournent de plus en plus vers cette énergie.

Pour définir simplement une chaudière à biomasse individuelle, disons tout simplement que c’est une chaudière classique où le fioul ou le gaz est remplacé par du bois. Contrairement à une cheminée classique ou à un poêle à bois, la chaudière à biomasse est un chauffage central. Elle vous permet donc de chauffer la totalité de votre logement à travers vos différents émetteurs : plancher chauffant, radiateurs… Ce type de chaudière peut aussi permettre de produire de l’eau chaude sanitaire. C’est donc une installation aussi complète que ses concurrentes qui fonctionnent aux énergies fossiles.

 

Définition d'une chaudière biomasse individuelle

 

Une chaudière à biomasse individuelle présente de nombreux avantages selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) :

  • Le bois est une ressource disponible et locale. On estime que l’accroissement naturel de la forêt est deux fois supérieur au taux de prélèvement en France

  • La combustion du bois est beaucoup moins polluante que celle des énergies fossiles telles que le gaz ou le fioul domestique

  • Le prix du bois est très intéressant pour les particuliers. En effet, le bois bûche coûte environ deux fois moins que le gaz de ville et trois fois moins que le fioul domestique. Vous pouvez faire donc des économies importantes sur vos factures énergétiques

  • En France, le bois permet de créer plusieurs milliers d’emplois sur toute la chaîne de valeur

  • Contrairement aux énergies fossiles, le bois vient très majoritairement de notre propre territoire

Fonctionnement d’une chaudière à biomasse

On le répète encore, une chaudière à biomasse individuelle fonctionne presque de la même manière qu’une chaudière classique au fioul domestique ou au gaz. La combustion des granulés, des plaquettes ou des bûches de bois vont produire de la chaleur qui sera transmise à un fluide caloporteur. Cette eau peut soit être placée dans un ballon afin d’être utilisée plus tard soit être injectée directement dans le système de chauffage central pour augmenter la température de votre logement. La combustion du bois produit bien évidemment de la fumée qu’il est nécessaire d’évacuer à l’aide d’un conduit de cheminée qui aura été installé auparavant. Elle produit aussi de la cendre qui vient se déposer dans un bac qu’il est nécessaire de vider de temps en temps.

Une des principales différences avec les chaudières classiques au fioul domestique ou au gaz réside dans l’approvisionnement en combustible. En effet, le bois ne se présente pas de manière liquide ou gazeuse et est donc plus difficile à transporter du lieu de stockage jusqu’à la chaudière à biomasse individuelle. Cependant, vous avez le choix entre deux méthodes de chargement :

  • Le chargement automatique : le bois est stocké dans un silo et l’approvisionnement jusqu’à la chaudière à biomasse se fait automatiquement. Il faut simplement veiller à ce qu’il y ait toujours assez de combustible dans le silo. Cette solution est plus contraignante car il faut prévoir de la place pour installer l’équipement de stockage

  • Le chargement manuel : dans ce cas, c’est à vous de charger régulièrement votre chaudière à biomasse individuelle en combustible, comme pour une cheminée classique.

Les différents modèles de chaudières à biomasse : comment choisir ?

Il existe de nombreux modèles de chaudières à biomasse individuelles. Votre décision devra prendre en compte de nombreux paramètres comme le type de combustible que vous souhaitez (granulés, plaquettes ou bûches), votre consommation, le mode de chargement ou encore votre budget. Nous allons vous présenter les trois grands types de dérivés du bois qu’il est possible d’utiliser :

  • Les granulés de bois, aussi appelés pellets se présentent sous la forme de petits cylindres marrons. Ce sont tout simplement des copeaux de bois et de la sciure non traités que l’on comprime. Le taux d’humidité des pellets de bois est très faible, ce qui leur confère une performance accrue. Leur faible taille est un réel avantage car le stockage est grandement facilité. Pour vous les procurer, il est possible d’acheter des sacs de granulés ou bien de se faire livrer des pellets en vrac par camion

  • Les bûches de bois : c’est la forme la plus utilisée car elle ne nécessite pas un transformation importante du bois. Cependant, son taux d’humidité est plus élevé et la performance est donc plus faible. De plus, les bûches sont assez lourdes et grosses. Le transport et le stockage sont donc plus difficiles. En effet, il n’existe pas de chargement automatique avec ce type de combustible.

  • Les plaquettes de bois sont peu chères puisqu’elles proviennent des déchets de bois. En effet, les restes provenant des forêts ou bien des scieries sont broyés pour obtenir ce combustible. La performance des plaquettes de fois est élevé et peuvent bénéficier du chargement automatique grâce à leur faible taille.

 

Les granulés de bois

 

Une fois le combustible choisi, vous pouvez consulter différents professionnels pour obtenir plusieurs solutions et devis. Vous serez alors à même de faire le meilleur choix au meilleur prix. Attention cependant, il vaut mieux choisir un équipement performant afin de bénéficier de tous les avantages économiques et écologiques du bois.

Prix d'une chaudière à biomasse individuelle

Malheureusement, le principal inconvénient de la chaudière à biomasse individuelle est son coût d’investissement. En effet, pour une chaudière de ce type, il faut compter entre 3 000 et 20 000 euros en fonction du combustible choisi, de sa puissance, de sa performance ou encore du mode de chargement. De plus, il faut rajouter à cela un certain coût pour l’installation de l’équipement par un professionnel. Ainsi, comptez entre 500 et 2 000 euros en plus pour une chaudière biomasse individuelle à chargement manuel et entre 2 000 et 3 500 euros pour un chargement automatique.

 

Aides financières pour une chaudière à biomasse individuelle

 

Cependant, il faut savoir que passer à une chaudière à biomasse individuelle peut vous rendre éligible à de nombreuses aides financières proposées par l’Etat ou les collectivités. Ainsi, vous pouvez par exemple bénéficier d’un taux de TVA réduit, d’un éco-prêt à taux zéro, d’un crédit d’impôt ou encore de primes locales. Bien évidemment, l’attribution de ces différentes aides est bien souvent soumise à certaines conditions : performance minimale, installation par un professionnel RGE… En bref, le coût très élevé de l’installation d’une chaudière peut rapidement diminuer grâce à ces aides. Gardez à l'esprit qu'entretenir votre chaudière vous permettra de la garder plus longtemps en bon état et vous permettra de faire des économies sur le long terme.