Gaz russe : des coupures ciblées pour l’hiver prochain ?

Vendredi 8 avril 2022, un décret paru au Journal officiel autorise la France à réduire ou couper le gaz de ses plus grands consommateurs en cas de difficultés d’approvisionnement l’hiver prochain liées à la situation en Ukraine. Qui est concerné par ce dispositif ?

coupure gaz russe hiver

En résumé 

  • si la guerre se poursuit en Ukraine et que le gaz venait à manquer l’hiver prochain, la France se réserve le droit de fermer le robinet à gaz pour ses plus gros consommateurs ;
  • cette mesure concerne moins de 5000 gros consommateurs ; 
  • les particuliers sont épargnés.

Qui sont ces grands consommateurs de gaz menacés par une coupure l’hiver prochain ?

Afin d’anticiper une éventuelle tension sur l'approvisionnement en gaz russe l’hiver prochain, un décret publié au Journal officiel le 8 avril 2022, prévoit des coupures de gaz ciblées pour les plus gros consommateurs en France.

N'attendez pas pour faire des économies !

Les tarifs réglementés du gaz naturel disparaîtront le 1er juillet 2023. En attendant vous pouvez déjà trouver un fournisseur moins cher qu'Engie.

Je compare les prix

Cette mesure concerne environ 5000 clients, dont la consommation dépasse 5 gigawattheures (GWh) par an. C’est GRTgaz, l’un des deux gestionnaires de réseau de transport de gaz naturel en France, qui transmettra les ordres de réduction ou d’interruption de consommation. Sont ciblés par ce “délestage” en priorité :

  • les centrales à gaz de plus de 150 mégawatts (MW) ;
  • les grands industriels (chimie, pétrochimie, verrerie, raffinerie) ;
  • les bâtiments tertiaires ;
  • les clients consommant moins de 5 GWh de gaz par an (bâtiment collectif résidentiel, résidentiel individuel, tertiaire, commerces, petits industriels) ne sont concernés qu’en dernier recours.

Bon à savoir

Certaines entreprises ou services publics essentiels comme les hôpitaux ou les écoles sont exclus du dispositif.

C’est un dispositif de dernier recours qui vise à préserver l’approvisionnement général des consommateurs de gaz et notamment des particuliers. [Il ne sera activé] que lorsque l'ensemble des autres moyens disponibles pour assurer la continuité d'approvisionnement auront été épuisés.
Le gouvernement.

Quels sont les autres recours de la France pour pallier la pénurie de gaz ?

La France n’importe que 17 % de son gaz auprès de la Russie. A titre de comparaison, l’Allemagne dépend à 55 % du gaz russe. Nous sommes donc moins impactés par les risques de pénurie gazière liés à la guerre en Ukraine que la plupart des pays de l’UE. Mais l’Etat français planche sur des solutions pour éviter une telle situation. Voici lesquelles :

  1. encourager les Français à moins consommer de gaz en prévention de tensions sur l’approvisionnement l’hiver prochain comme l’a fait la CRE ou l’AIE ;
  2. diversifier les sources d’approvisionnement en gaz en se tournant vers d’autres producteurs tels que l’Algérie ou les USA ;
  3. commencer dès maintenant à constituer des stocks solides ; 
Remplir au maximum les stockages souterrains afin d'aborder l'hiver prochain dans les meilleures conditions possibles" et "mettre en place tous les mécanismes permettant d'accélérer la production de gaz renouvelables.
Thierry Trouvé, le directeur général de GRTgaz.
  1. raccorder un terminal méthanier flottant en France ;
  2. envisager de se passer totalement de gaz russe d’ici 2027, et réduire ses importations de d’ici la fin de l’année.

Envie d'agir pour l'environnement ?

Participez à la transition écologique en choisissant un fournisseur d'électricité verte ou de gaz vert

Comparer

Modifié le 31 mai 2022

Sarah Nedjar

Rédactrice experte énergie

Après une classe prépa lettres et l'obtention d'un Master en management interculturel, Sarah rejoint Hello Watt en 2021. Elle rédige des contenus (articles de blog, newsletters, communiqués de presse) sur l'actualité du marché de l'énergie.

Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire