Étude : la clim’ représente un quart de la consommation en été

Écrit par Camille Grau, Rédactrice experte rénovation énergétique le 19 septembre 2023 à 12:20 | Modifié le 3 juin 2024 à 16:09
Temps de lecture : 6 min

Nos data scientists ont travaillé cet été sur un modèle qui permet d’identifier et d'isoler la consommation électrique liée à la climatisation dans la consommation électrique totale d’un logement. 

La désagrégation de la climatisation dans la consommation totale est disponible gratuitement dans l’application Hello Watt depuis le 10 septembre 2023. 

Cela nous a également permis de mettre en exergue quelques données intéressantes.

En résumé

  • La climatisation représente une part importante de la consommation électrique en été : un quart en moyenne.
  • Les logements du pourtour méditerranéen ont une consommation de climatisation plus importante que le reste de la France, avec un poids sur la facture d’électricité supérieur ou égal à 25 %.
  • L’application Hello Watt permet aux ménages d’identifier la part de climatisation dans leur consommation électrique globale, leur permettant de mieux gérer son utilisation.
consommation électrique estivale climatisation

Pour les logements qui l’utilisent, la clim’ représente un quart de la consommation électrique estivale 

Parmi l’ensemble des utilisateurs nous ayant affirmé avoir une climatisation installée dans leur logement, seulement la moitié semble avoir effectivement utilisé cette climatisation cet été (juillet-août). 

 

Nombre d’utilisateurs déclarant une climatisation installée

Nombre de logements où le modèle a détecté une utilisation

Part de logements où le modèle a détecté une utilisation

Juillet 2023

5 725

2 148

38 %

Août 2023

5 608

2 554

46 %

Pour les logements ayant bel et bien utilisé la clim’ cet été, cette dernière a représenté en moyenne un quart de leur consommation électrique totale.

 

Part de la climatisation dans la consommation électrique totale

Taille de l’échantillon

Juillet 2023

26 %

2 148

Août 2023

24 %

2 554

Parmi les utilisateurs de clim’, la part de la climatisation dans la consommation électrique totale est relativement stable par rapport à l’été dernier

 

Part de la climatisation dans la consommation électrique totale, pour les logements où une utilisation de la clim' a été détectée

Taille de l’échantillon

Juillet 2022

27 %

2 477

Août 2022

27 %

2 493

Juillet 2023

26 %

2 148

Août 2023

24 %

2 554

Maitrisez votre consommation d'énergie

Grâce à l'application Hello Watt, maîtrisez votre consommation et réduisez vos factures !

Je commence

La côte méditerranéenne, la zone où la clim’ a le plus d’impact sur la facture

Si on se focalise uniquement sur les logements des Bouches-du-Rhône et du Var ayant mis en route leur clim’, la part moyenne de la climatisation dans la consommation électrique totale de ces logements monte à 35 % en juillet dernier ! 

carte de france part de la climatisation dans la consommation électrique

De manière générale, les logements du pourtour méditerranéen ont une consommation de climatisation plus importante que le reste du pays. L’impact de la climatisation sur la facture estivale d’électricité y est supérieur ou égal à 25 %. En dehors de cette région, le poids de la clim’ dans la facture électrique est inférieur à un quart. 

Si on regarde les dépenses liées à la clim’, par exemple pour le mois de juillet 2023, on constate qu’elle a coûté en moyenne 81 € pour le mois dans les Alpes-Maritimes. 

cout moyen de la climatisation en france juillet 2023

Département*

Nombre d’utilisateurs déclarant une climatisation installée, en juillet 2023

Nombre de logements où le modèle a détecté une utilisation, en juillet 2023

Part de logements où le modèle a détecté une utilisation, en juillet 2023

Part de la climatisation dans la consommation électrique totale, en juillet 2023, pour les logements où une utilisation de la clim' a été détectée

Coût mensuel de la clim’ pour un kWh à 0,21 € (=TRVE en juillet 2023)

6

215

153

71 %

35 %

81 €

83

355

268

75 %

34 %

72 €

84

104

64

62 %

32 %

60 €

34

324

219

68 %

30 %

54 €

13

421

261

62 %

30 %

57 €

30

279

170

61 %

30 %

49 €

11

80

45

56 %

28 %

50 €

66

180

105

58 %

27 %

36 €

26

98

54

55 %

27 %

42 €

7

75

43

57 %

24 %

39 €

82

69

29

42 %

24 %

46 €

38

167

61

37 %

22 %

45 €

69

181

76

42 %

22 %

37 €

31

326

128

39 %

22 %

38 €

73

29

11

38 %

21 %

42 €

81

116

55

47 %

21 %

37 €

1

82

34

41 %

20 %

38 €

19

37

12

32 %

19 %

32 €

21

47

14

30 %

19 %

33 €

47

58

14

24 %

19 %

42 €

71

57

17

30 %

17 %

31 €

40

108

28

26 %

17 %

31 €

54

71

11

15 %

17 %

24 €

32

43

13

30 %

17 %

37 €

63

64

11

17 %

16 %

24 €

24

67

21

31 %

16 %

26 €

64

67

10

15 %

15 %

38 €

68

57

16

28 %

15 %

25 €

33

260

56

22 %

14 %

28 €

42

59

19

32 %

14 %

21 €

57

54

12

22 %

13 %

27 €

*Dans le tableau ci-dessus, les départements où le modèle n’a pas pu identifier plus de 10 logements ayant utilisé la clim’ en juillet 2023 n’ont pas été représentés.

L’analyse d’Hello Watt : Le paradoxe de la climatisation

La climatisation est un cercle vicieux : plus il fait chaud, plus on en installe ; et plus on en installe, plus il fait chaud. Le nombre croissant de climatiseurs entraîne une augmentation significative des émissions de CO2. Les climatiseurs rejettent de la chaleur dans l'atmosphère et contribuent à l'augmentation de la température des villes. 

Le problème va s’accentuer avec la hausse du niveau de vie dans le monde. En Inde, seuls 4 % des logements sont aujourd’hui équipés de climatiseurs. À moins d'une réforme majeure, les émissions liées à la climatisation devraient presque doubler d'ici à 2050 (source : AIE). 

Une des solutions pourrait être d’alimenter les climatisations par des panneaux solaires : le solaire fonctionne en journée, quand le pic de production coïncide avec le pic de consommation de la clim’.

Autre piste : installer des pompes à chaleur (PAC) réversibles, des équipements thermiques permettant à la fois de chauffer et climatiser un logement. Quitte à installer des climatiseurs, les PAC réversibles pourront, l’hiver, réduire la consommation d’énergie liée au chauffage

La désagrégation de la climatisation dans l’app Hello Watt

Dans l’application, onglet “Mes Usages”, vous pouvez désormais visualiser la part que représente la climatisation dans votre consommation électrique totale. 

part de la climatisation dans app hello watt

Pour rendre cette distinction possible, nos experts ont entraîné une intelligence artificielle afin qu’elle soit capable de détecter la part de la consommation énergétique qui relève de la clim’. Pour cela, ils ont étudié les courbes de consommation de milliers de logements, équipés ou non de climatiseurs, et les ont comparés aux températures normales de saison. 

L’application gratuite Hello Watt est la seule application capable de détecter automatiquement la part de chauffage, d’eau chaude, et maintenant de climatisation dans votre consommation électrique totale.

Mobile applicationMobile application
Camille Grau
Camille Grau

Rédactrice experte rénovation énergétique

Camille rejoint Hello Watt après un Master en Rédaction Professionnelle. Sensible aux sujets écologiques, elle vous aide à vous tourner vers une consommation responsable qui fait du bien au portefeuille et à la planète !

Commentaires

Aucun commentaire

Ecrire un commentaire