Incendie dans la forêt amazonienne : où en est-on ?

Depuis plusieurs jours, la forêt amazonienne est au centre de toutes les attentions, le “poumon de la terre” brûle depuis plusieurs semaines. Une situation inacceptable pour les internautes et les associations écologistes. Entre fake news, G7 et crise diplomatique Franco-brésilienne, faisons le point sur cette actualité brûlante.

 
Incendie en Amazonie

La forêt amazonienne en chiffre

La forêt amazonienne qu’est ce que c’est ? Il s’agit d’une gigantesque forêt tropicale à cheval sur 9 pays d’Amérique du Sud. Elle regroupe plus de 390 milliards d'arbres et 16 000 espèces différentes. Selon WWF, la forêt amazonienne comprend 50 % à 70 % de la biodiversité mondiale, un véritable trésor ! Malheureusement, environ 17 % de la forêt a déjà disparu à cause des actions humaines depuis 1970 : l’équivalent de 6 fois la France métropolitaine !

Même si la déforestation a été divisée par trois depuis la fin des années 2000, la forêt continue de perdre du terrain d’année en année. C’est pour cela que les réseaux sociaux se sont “enflammés” la semaine dernière, vous en avez sûrement entendu parler ! La cause de cet incendie ? Rien n’est encore sûr mais il s’agirait peut-être des brûlis agricoles, qui sont répandus parmi les agriculteurs. Un brûlis qu’est ce que c’est ? C’est un système qui consiste à défricher les forêts par le feu, pour ensuite cultiver la terre. Cette technique est considérée comme responsable de l'augmentation des feux de forêt en Amazonie cette année.

Une forte mobilisation des réseaux sociaux

Une forte mobilisation a eu lieu sur les réseaux sociaux et notamment sur twitter via les hashtags #PrayForAmazonia et #ActFortheAmazon. De nombreuses personnes ont partagées des photos de la forêt amazonienne qui brûle, avec pour objectif principal de faire réagir les dirigeants politiques. Mais comme souvent sur les réseaux sociaux, les sceptiques font leur apparition. Les photos qui ont été partagées n’étaient pas d’actualité puisqu’il s’agissait pour la plupart de photos datant de précédents incendies. Cela ne change rien au message vous en conviendrez, mais le débat a vite émergé concernant l’importance de l’image qui illustre un message véhiculé sur les réseaux.

Plusieurs personnalités ont diffusées des photos dans le but d’alerter, c’est le cas du footballeur Cristiano Ronaldo qui est l’auteur de l’un des tweets les plus likés et les plus partagés. Grâce à la recherche inversée (clic droit sur l’image puis “rechercher l’image avec Google”), nous pouvons savoir qu’il s’agit bien d’un incendie de la forêt amazonienne … Mais datant de 1989.

 

Le président Emmanuel Macron a lui-même tweeté une photo de la forêt amazonienne. Bien que l’on ne sache pas exactement la date de la photo, l’auteur est Loren McIntyre, un photographe américain décédé en 2003, la photo a donc au moins 16 ans.

Voici quelques véritables photos de l’incendie prisent par l’AFP :

incendie amazonie afp
Carl De Souza AFP
incendie amazonie afp
Carl De Souza AFP

Un débat qui ne résout pas le problème : la forêt amazonienne brûle toujours

Hasard du calendrier, la mobilisation est intervenue en plein G7, poussant donc les dirigeants à réagir. Quelle a été la réaction des sept pays le plus industrialisés ? Au départ, les pays du G7 avaient proposé un soutien d’urgence de près de 18 millions d’euros. Le président brésilien avait dans un premier temps refusé l’aide accordée par le G7 estimant “ne pas avoir de leçon à recevoir sur la gestion de la catastrophe”. Ce qui a même provoqué un incident diplomatique entre Emmanuel Macron et Jair Bolsonaro. Ce dernier tenant des propos “extraordinairement irrespectueux” à l’encontre de la femme du président français.

Quelques jours plus tard, changement de ton, le président brésilien a finalement accepté l’aide. Les quatre premiers “Avion G7” en partance du Chili se sont rendu sur place dès ce week-end pour lutter contre l’incendie.