Isolation des combles : quel prix allez-vous payer ?

Vous le savez, isoler vos combles permet d’économiser jusqu’à 30% sur vos factures de chauffage, puisque, une fois les travaux effectués, votre toiture ne laisse plus s’échapper les 25 % à 30% de pertes de chaleur.* Une bien belle vision qui donne envie d’isoler ses combles sur le champ ! Mais vous …

Vous le savez, isoler vos combles permet d’économiser jusqu’à 30% sur vos factures de chauffage, puisque, une fois les travaux effectués, votre …

Vous le savez, isoler vos combles permet d’économiser jusqu’à 30% sur vos factures de chauffage, puisque, une fois les travaux effectués, votre toiture ne laisse plus s’échapper les 25 % à 30% de pertes de chaleur.* Une bien belle vision qui donne envie d’isoler ses combles sur le champ ! Mais vous avez bien retenu la leçon de votre conte préféré : une chose trop appétissante peut se révéler être un cadeau empoisonné. Ni une, ni deux, vous vous mettez à douter : la somme à investir dans l’isolation de vos combles ne sera-t-elle pas trop élevée en comparaison aux bénéfices ? D’ailleurs, vous n’avez aucune connaissance en charpenterie ou en couverture… et si les professionnels essayaient de vous entourlouper ? Mettez fin à vos doutes, nous allons faire le point avec vous sur le prix d’une isolation des combles en détaillant tous les facteurs environnants qui peuvent faire baisser ou grimper la facture. On commence ?

Quel est le prix d'une isolation des combles ?

De quels critères dépend le prix d’une isolation des combles ?

Première leçon : l’isolation des combles n’a pas de prix de référence. Votre facture variera en fonction de vos choix et des particularités de votre maison. Voici une petite liste des éléments auxquels il faut porter une grande attention avant de se lancer seul dans cette aventure.

La taille de vos combles et la particularité de votre toiture

Plus l’espace sous votre toiture est important, plus le prix de l’isolation de vos combles sera important. En effet, il y aura plus d’isolant à fixer et plus de temps de travail, rien de plus normal donc. La forme de votre toit a aussi son petit effet. Si votre toiture comporte beaucoup de fenêtres, de baies vitrées ou si sa forme est peu commune, l’opération sera plus compliquée à réaliser, ce qui se répercutera sur le prix de l’isolation de vos combles. Une affirmation qui se vérifiera d’autant plus vite si vous faites appel à un professionnel.

La nature de vos combles et la technique choisie

Le prix d’une isolation des combles perdus est moins élevé que celui pour une isolation des combles aménageables. En effet, la technique la plus simple et la plus utilisée pour isoler des combles perdus consiste à projeter, à l’aide d’une machine, de l’isolant en vrac sur le sol. Pour cette technique, il faut obligatoirement avoir recours à un prestataire. Mais la méthode est si simple que le prix de l’isolation des combles n’en est pas impacté.

Pour des combles aménageables, vous pouvez choisir de les isoler par l’intérieur ou par l’extérieur. Pour la première option, il est possible de réaliser les travaux soi-même, ce qui réduit le prix de l’isolation des combles. La seconde méthode est la plus compliquée et la plus chère. Le recours à un professionnel est indispensable et les travaux sont lourds.

Le nombre de couches d’isolants

L’efficacité de l’isolation thermique d’un comble dépend de l’épaisseur de l’isolant posé. Si vous utilisez la technique des rouleaux ou des panneaux rigides à déplier, les professionnels recommandent de mettre en place une double couche afin d’assurer une isolation optimale afin d’atteindre les 40 cm d’épaisseur réputés qui constituent la taille idéale. Une double dépense à prendre en compte dans votre estimation !

Le type d’isolant choisi

Il existe un grand nombre d’isolants qui affichent une différence de prix pouvant aller jusqu’à plus de 40 euros environ par mètre carré. Évidemment, l’efficacité n’est pas la même pour tous et il n’est pas conseillé de choisir son isolant seulement en fonction de son prix ! Les isolants naturels sont de meilleure qualité mais plus chers que les isolants synthétiques. Si vous n’avez pas le budget nécessaire pour choisir les premiers, préférez bien isoler avec les synthétiques plutôt que trop peu avec du naturel.

Le recours à un professionnel

En fonction de la technique d’isolation que vous avez choisi, vous pouvez faire appel à un profession ou effectuer les travaux vous-même. Votre choix aura un impact sur le prix final de l’isolation de vos combles, évidemment.

Un devis est indispensable pour obtenir le prix d’une isolation des combles

Tous les éléments évoqués prouvent qu’il est extrêmement difficile de faire une estimation précise d’une isolation des combles tant le tarif peut varier en fonction des particularités du logement et des choix du propriétaire. Il est donc indispensable de demander un devis auprès d’un professionnel et d’en comparer plusieurs pour choisir le meilleur.

Une estimation du prix d’isolation des combles par l’ANAH

L’agence nationale de l’habitat (ANAH) a estimé le coût moyen d’une isolation des combles perdus pour un cas lambada : prenons un logement de deux étages avec une superficie de 100 m2 en Île-de-France, le prix s’élèverait à 2500 euros jusqu’à même 5000 euros TTC. Le prix de l’isolation des combles aménageables pour la même habitation coûte entre 4000 € et 6000 € TTC.

Quelles aides financières pour baisser le prix d’une isolation des combles ?

Ces tarifs vous paraissent trop onéreux ? Aucun souci, sachez qu’il existe des dispositifs mis en place pour vous aider à isoler vos combles. Voici les aides financières auxquelles vous pouvez prétendre lorsque vous entreprenez ces travaux de rénovation énergétique.

L’isolation des combles perdus pour 1 euro

Oui, il est bel et bien possible de réduire le prix de l’isolation de vos combles à 1 euro symbolique seulement ! Une telle réduction est possible grâce au programme gouvernemental “le Coup de pouce aux économies d’énergie” qui offre aux ménages une prime exceptionnelle pour tout travaux d’isolation des combles effectués avant le 1er janvier 2021. Vous souhaitez en bénéficier ? Vérifiez votre éligibilité à l’isolation des combles à 1 euro.

Un professionnel RGE obligatoire pour bénéficier des combles à 1 € 

Attention : pour bénéficier de la prime, l’entreprise qui effectue les travaux d’isolation des combles doit être signataire d’une charte d’engagement avec le ministère de la Transition Écologique, c’est-à-dire reconnu garante de l’environnement (RGE).

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE)

Ce crédit d’impôt concerne l’isolation thermique de la toiture, des planchers et des murs. Vous pouvez en bénéficier dans la limite d’un plafond de 150 € TTC par mètre carré pour une isolation à l’extérieur et de 100 € TTC pour une isolation par l’intérieur. Là aussi, un professionnel certifié RGE est indispensable.

Changement de calendrier pour le CITE 

Vous pouvez encore bénéficier du CITE jusqu’au 31 décembre 2019 ! Le dispositif devait être supprimé fin 2019 mais a finalement été allongé d’un an.

 

L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

L’isolation des combles permet aussi de prétendre à l’éco-prêt à taux zéro si elle est réalisée en même temps qu’une ou de plusieurs autres travaux d’isolation. Les travaux de réhabilitation, de performance énergétique, d’installation d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire constituent un “bouquet” éligible à l’éco-PTZ. Le montant maximal par action est de 10 000 euros.

L'éco-PTZ se renouvelle 

Au 1er mars 2019, les conditions d’attribution de l’éco-PTZ sont modifiées. Les informations seront actualisées par le service public à cette date.

Habiter Mieux agilité

L’ANAH, encore elle, propose d’aider financièrement les particuliers aux revenus modestes pour trois types de travaux aux choix dont l’isolation des rampants des combles aménageables et aménagés. Les travaux doivent être effectués par un professionnel RGE. Pour les foyers très modestes, le prix de l’isolation hors taxe des combles est divisé de moitié et ils bénéficient d’une prime de 10% des travaux hors taxe. Idem pour les ménages aux foyers modestes, sauf que seuls 35% du prix de l’isolation des combles est pris en charge.

 

* Chiffres évoqués par l’ADEME (L’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie ).