Réduisez votre facture d'énergie

Plancher chauffant : économies d’énergie ou pas ?

Mis en avant par les professionnels du bâtiment, sujet à de nombreuses idées reçues et lieux communs, le plancher chauffant est de plus en plus présent dans le secteur de l’énergie et dans les discussions sur les forums spécialisés. Mais entre les avis incertains du quidam et les …

Mis en avant par les professionnels du bâtiment, sujet à de nombreuses idées reçues et lieux communs, le plancher chauffant est de plus en plus …

Mis en avant par les professionnels du bâtiment, sujet à de nombreuses idées reçues et lieux communs, le plancher chauffant est de plus en plus présent dans le secteur de l’énergie et dans les discussions sur les forums spécialisés. Mais entre les avis incertains du quidam et les plébiscites intéressés des entreprises, il devient de plus en plus compliqué de se faire un avis. Vous envisagez de faire installer un plancher chauffant lors de la construction de votre maison avant de déménager ? Vous voulez utiliser cette technologie pour la rénovation énergétique de votre habitation ? Est-il compatible avec l’installation chaudière de votre logement ? Réponse dans notre article !

 
Plancher chauffant : bonne ou mauvaise idée ?

Fonctionnement du plancher chauffant

Le plancher chauffant : c’est quoi ?

Le système du plancher chauffant s’est développé au cœur des années 60. Les nombreux problèmes rencontrés alors, comme la diffusion d’une chaleur jugée excessive, ont entraîné l’abandon de cette technique. Aujourd’hui, ce système s’est profondément amélioré pour faire table rase des erreurs techniques du passé. Il revient, donc, naturellement sur le devant de la scène. Mais comment fonctionne un plancher chauffant ? Le principe est simple. La technique consiste à mettre en place un réseau de tuyaux posés sur un isolant embrassant la totalité de la surface au sol. Une chape de béton est ensuite coulée pour recouvrir le réseau. Les qualités physiques de la chape induisent une diffusion homogène de la chaleur. Des normes strictes encadrent la mise en place et le fonctionnement des planchers chauffants. Ainsi, la température des fluides qui naviguent dans les tuyaux du réseau ne doit pas excéder 50° et le sol peut atteindre au maximum 28°. Ces normes sont imposées pour préserver la santé des personnes.

Le plancher chauffant compatible avec les équipements de votre logement

Ce système de chauffage fonctionne avec tous types de générateurs de chaleur. Cependant, la synergie est optimale avec les chaudières à condensation et les pompes à chaleurs du fait d’un fonctionnement en basse température. Le système s’est donc profondément modernisé pour éviter les écueils rencontrés lors des premières commercialisations. Mais vous pouvez légitimement vous demander quels sont les avantages d’un tel système pour vous. Nous allions justement y venir.

Quels sont les avantages du plancher chauffant

Plancher chauffant : l’atout confort avant tout !

L’un des avantages principaux de ce type de chauffage réside dans le confort qu’il apporte aux occupants. Le plancher chauffant permet de diffuser dans la maison, une chaleur douce et homogène. Ainsi, la température est la même partout dans les pièces, y compris dans les zones aériennes. Le confort, ainsi apporté, n’est pas négligeable. Cependant, pour profiter pleinement de cet avantage, une bonne isolation de votre habitation est indispensable. En outre, contrairement aux idées répandues, ce type de chauffage n'entraîne pas de problème de santé comme le gonflement des jambes ou une mauvaise circulation du sang. La diffusion homogène d’une chaleur modérée apporte, au contraire, un véritable bien-être. Par ailleurs, le système n’étant pas présent dans les espaces de vie de votre habitation, vous gagnerez beaucoup d’espace dans toutes les pièces de votre logement. Enfin, beaucoup de sols sont compatibles avec le système du plancher chauffant comme le carrelage ou le parquet. Toutefois, nous vous conseillons de lire les recommandations des fabricants avant de prendre un revêtement. C’est faire preuve de sagesse que de prendre le temps de vérifier la comptabilité.

Des économies d’énergie pour des économies sur votre facture d’électricité !

La température des fluides qui circulent dans le circuit étant modérée, l’énergie que requiert la production des calories est moins importante que dans d’autres types de système de chauffage. Ce qui implique une plus faible consommation d’énergie et des économies sur vos frais. Sur le long terme, le plancher chauffant est donc une solution qui vous permettra de minimiser vos dépenses en chauffage. De plus, les planchers chauffants ont besoin de chauffer à 18°C seulement contre 21°C pour les radiateurs classiques. Sachant qu’un degré de moins diminue la facture de chauffage de 7%, vos économies s’en trouve rapidement alléger ! Notez aussi que le chauffage au sol à l’avantage d’être invisible et peu encombrant : vous gagnez en espace Par ailleurs, l’installation nécessite un entretien à intervalles éloignées dans le temps. Ainsi, il est recommandé de faire faire un rinçage par un professionnel tous les cinq à sept ans. Pratique non ? Cependant, cela ne vous soustrait pas à l’obligation de faire appel à un professionnel pour l’entretien annuel de votre chaudière, bien au contraire. Les avantages sont donc évidents sur la durée. Toutefois, comme toutes les technologies, le plancher chauffant présente aussi des contraintes qu’il ne faut pas éluder afin de rester lucide dans vos choix.

Plancher chauffant : quels sont les inconvénients ?

Des frais importants d’investissement importants

L’intervention d’un professionnel pour l'installation d’un plancher chauffant est indispensable. Cela demande des savoir-faire et du matériel adapté. A moins d’être du métier, il n’est pas recommandé de vous lancer vous-même dans ces travaux. D’autant plus que ces travaux ont un coût important : il faut compter autour de 50 € par mètre carré chauffé. La préparation des sols au préalable, la mise en place du réseau de tuyauterie, le coulage de la chape, le raccordement au générateur de chaleur. Toutes ces opérations ainsi que la main d’œuvre pour l’effectuer engendrent des frais non négligeables. C’est la principale contrainte que vous allez rencontrer et non des moindres. D’autant plus que depuis la création du crédit impôt transition énergétique (CITE), vous ne pouvez plus prétendre au crédit d’impôt pour l’installation au complet mais uniquement pour certains équipements de raccordement. Prenez donc le temps de choisir votre professionnel certifié RGE pour savoir quels équipements seront déduits de votre facture. Pour pallier cela, pas de panique. En effet, compte tenu de l'économie d'énergie réalisée par la suite, le coût d’investissement est vite amorti !

Des aménagements à prévoir pour l’installation de votre plancher chauffant

En plus des coûts inhérents à l’installation du plancher chauffant, il faut aussi prévoir des aménagements dans vos pièces. En effet, le système engendre un rehaussage des sols (de 6 à 15 centimètres). Ce qui implique, par exemple, de raboter chacune de vos portes. Si vous souhaitez adapter le chauffage à vos pièces de vie, il sera également indispensable de faire des aménagements techniques pour le contrôle de la chaleur dans ces espaces. Par ailleurs, si vous adorez installer des tapis au sol, Il faudra éviter de recouvrir l’intégralité de la pièce. Pour ne pas entraver la circulation de la chaleur, il est également indispensable de privilégier les meubles à pieds.

En définitive, choisir de mettre en place un plancher chauffant nécessite une véritable réflexion quant à vos habitudes, votre notion du confort, vos préférences et votre budget. Sur le long terme, vous ferez indubitablement des économies bien que l’investissement de départ soit important. Si néanmoins, vous avez des doutes sur les économies d’énergie que vous pouvez faire,vous pouvez contacter un de nos conseillers au 09 75 18 60 60. Vous pouvez joindre ce numéro du lundi au vendredi de 8h30 à 20h et le samedi de 9h30 à 18h. Notre appel n’étant pas surtaxé, vous ne devez pas hésiter.