Trêve hivernale 2019 : bientôt la fin !

Comme chaque année, la trêve hivernale fait son apparition. Pendant cette période, les procédures d'expulsions locatives en cas d’impayés sont suspendues pour éviter aux mauvais payeurs de passer la nuit dehors alors que l’hiver se fait plus froid que jamais. En plus de cette trêve hivernale, d’autres solutions existent pour aider les foyers les plus modestes à payer leur facture d’électricité en fin de mois. Quelles sont ces solutions ? Quelles sont les conditions d’attribution ? On vous en dit plus sur la trêve hivernale dans cet article !

Trêve hivernale 2019

La trêve hivernale c’est quoi ?

Une initiative sociale de l’Abbé Pierre

En 1954, la France connaît un hiver très rude. De nombreux démunis meurent de froid dans les rues, certains, après avoir été expulsés de leurs logements. Le 1er février 1954, l’Abbé Pierre lance un appel à l’aide au Gouvernement Français sur les ondes de Radio Luxembourg. Il appelle aussi tous les volontaires à venir le soutenir en ouvrant des centres d’urgence pour que ces sans-abris puissent trouver un endroit où dormir la nuit. Deux ans plus tard, la trêve hivernale voit le jour en France.

La trêve hivernale 2019

La trêve hivernale dure du 1er novembre au 31 mars de chaque année. Cette année, c’est donc la 62ème fois qu’elle a lieu. L’objectif de ce dispositif est de prévenir d'éventuelles expulsions en permettant aux locataires et propriétaires de ne pas laisser se dégrader des situations compliquées. Les moyens de l’État, et les acteurs du milieu travaillent main dans la main pour trouver des solutions chaque année dès l’apparition des premières difficultés de paiement d'un loyer par exemple. C’est pourquoi, pendant cette période, les expulsions des locataires sont suspendues ainsi que les coupures de gaz et d’électricité en cas de factures impayées.

A noter

Si l’approvisionnement en électricité et gaz n’est pas coupé en cas d’impayés, la puissance du compteur est cependant baissée au niveau minimal soit 3 kVA. Exception faite pour les propriétaires du chèque énergie

 

Comment faire des économies de chauffage en hiver ?

Utilisez le chèque énergie pour payer vos factures

Lancé en 2018, le chèque énergie est une aide de l’État visant à aider les foyers les plus modestes à payer leur facture d’électricité et de gaz ou à payer leurs travaux de rénovation énergétique. D’abord fixé à 150 euros, le montant du chèque énergie a été réévalué à 200 euros en début d’année 2019. Pour en bénéficier, vous n’avez rien à faire : l’administration fiscale se charge de transmettre automatiquement la liste des personnes remplissant les conditions d'attribution. Le chèque énergie a une durée de validité de 1 an à compter de sa réception et doit être utilisé avant le 31 mars de l'année civile suivante. Vous voulez en connaître d’avantage ? Découvrez notre article pour savoir comment utiliser le chèque énergie.

Changez de fournisseur d’énergie

Pour éviter de payer une facture à des tarifs dérisoires, pensez à changer de fournisseur d’électricité et de gaz ! C’est gratuit et sans engagement. En plus, il suffit simplement de souscrire à une nouvelle offre pour que votre nouveau fournisseur se charge de résilier votre précédent abonnement : vous n’avez rien à faire. Comment faire pour changer de fournisseur d’énergie pendant la trêve hivernale ? Comment savoir quel fournisseur correspond le mieux à mon profil de consommation ? Commencez par comparer les différentes offres des fournisseur via un comparateur en ligne. Ensuite, pour être sûr de faire le bon choix, contactez un conseiller énergie Hello Watt. Nos experts se chargent de vous accompagner pendant les différentes étapes de votre projet. Vous pouvez les joindre au 09 75 18 60 60 du lundi au vendredi de 8h30 à 20h et le samedi de 9h30 à 18h, votre appel ne sera pas surtaxé. Pour en savoir plus sur les fournisseurs à choisir cette année, retrouvez notre classement des meilleurs fournisseurs d’électricité et de gaz 2019 selon l’avis des consommateurs !