Noël écolo : que faire de mon sapin et de mes papiers cadeaux ?

La dinde était succulente, toute la famille était au rendez-vous, les bras chargés de cadeaux. Mais après les fêtes de Noël, vient souvent la défaite des poubelles. Sapins sans épine jonchant les trottoirs, papiers cadeaux déchirés débordant des cartons et autres restes de repas remplissant les poubelles, Noël n’est malheureusement pas la célébration de la consommation responsable ! Alors que faire pour limiter au maximum ses déchets et comment recycler ce qui peut l’être ? Voici quelques petites astuces pour passer un Noël plus écolo.

Noël écolo :  recyclage du sapin et des papiers cadeaux ?

Noël écolo : où recycler mon sapin et mes papiers cadeaux ?

Recycler son sapin, un petit geste qui peut mener à de beaux projets

Il y a encore quelques années, les villes ne mettaient pas en place d’actions particulières, pour la collecte de sapins en fin d’année. Ces derniers encombraient alors les trottoirs, étaient ramassés par les éboueurs, puis incinérés avec les autres déchets. Certaines personnes pensaient faire une bonne action en les abandonnant dans la forêt : il n’en ait rien, ce n’est pas vraiment écolo !

Payer moins cher son électricité à Noël

Pour ne pas faire exploser votre budget illumination à Noël, pensez à changer de fournisseur d'électricité !

À Noël, je fais des économies !

Les collectivités se sont donc retroussées les manches afin de trouver des solutions durables et écologiques. Plusieurs villes ont donc mis en place des points de collecte dans différents lieux stratégiques, pour inciter les habitants à ne plus les déposer devant chez eux. Le dépôt sauvage d’un sapin est d’ailleurs passible d’une amende de 150€ ! La collecte de ces sapins permet par la suite de les réduire en copeaux et de créer du broyat, servant à l’alimentation de chauffages collectifs ou de compost pour les espaces verts communaux. Le recyclage de sapin peut aussi avoir une utilité totalement inattendue ! Sur l'Île de Ré, les sapins sont récupérés et déposés le long des dunes afin de limiter leur érosion. Un concept repris sur de nombreux littoraux de la côte Atlantique. Une autre alternative revient petit à petit : le sapin en pot. Vendu avec ses racines, ce dernier peut-être replanté une fois les fêtes finies et réutilisé le Noël suivant.

Comment recycler les papiers cadeaux de Noël

“C’est du papier, du coup ça va dans la poubelle jaune non ? Mais en même temps, il y a une espèce de pellicule en plastique dessus, serait-ce alors la poubelle normale ?” L’une des grandes questions de l’univers : dans quel bac mettre les papiers cadeaux usagés. La grande réponse : ça dépend. Tout résulte en effet du type de papier que vous avez choisi. Le papier kraft, le papier recyclé ou le papier 100% papier sont parfaits. Le but est qu’il n’y ait pas de mélange dans sa composition, et dans ce cas, direction la poubelle jaune. Il faut donc éviter les emballages contenant une pellicule de plastique, qui ne sont pas recyclables. Si vous n’êtes pas certain de leur composition, tournez votre regard vers les étiquettes. Par ailleurs, les symboles FSC ou PEFC certifient que le papier est issu de forêts durablement gérées. En cas de doute, vous pouvez aussi vous tourner vers votre mairie, qui pourra vous indiquer vers quel bac jeter votre emballage.

Noël écolo : comment limiter les déchets ?

Le Noël écolo des papiers cadeaux

Continuons sur nos papiers cadeaux. Chaque année, ce sont 20 000 tonnes de papiers cadeaux qui seraient achetés pour Noël (source : Greenflex). Vous avez bien lu, c’est le poids d’un bateau de l’armée. Pour limiter ses consommations de papiers cadeaux, de nombreuses solutions existent. Vous pouvez tout d’abord conserver ceux de l’année passée, qui n’ont pas été sauvagement déchirés (ma mère en a qui date d’il y a 10 ans, je ne sais pas comment elle fait). Si vous n’êtes pas du genre à avoir de pitié des emballages, vous pouvez réutiliser de vieux journaux, c’est plus jolie qu’il n’y paraît (évitez peut-être de choisir une page avec un gros plan d’Alain Finkielkraut). Une autre technique tout droit venu du Japon : le Furoshiki. Un art qui consiste à emballer ses cadeaux grâce à du tissu. Résolument écologique, il vous faudra peut-être plusieurs essais avant de faire un beau paquet, mais c’est plus facile qu’il n’y paraît ! Si l’effet de surprise ne vous intéresse pas, tout peut alors devenir un emballage ! Bocaux en verre, paniers, ou un simple ruban autour du cadeau, la simplicité à l’état pur.

Pour un Noël écolo, évitez les aliments emballés !

Ce n’est pas une nouvelle, mais les aliments achetés en supermarché sont souvent suremballés. Certains fruits et légumes aussi ! Si vous en avez l’occasion, préférez vous rendre sur un marché ou chez un primeur qui vous fournira de meilleurs produits, et bien souvent, pour moins cher. Si les magasins alentours vous proposent cette alternative, privilégiez l’achat en vrac pour les graines, féculents, thé ou café. Munissez-vous de quelques bocaux en verre, que vous pourrez réutiliser par la suite.

L’électricité verte pour un Noël écolo

Ca n’est pas du recyclage, mais c’est tout de même un moyen de réduire son impact sur la planète : choisir un fournisseur d’électricité verte. Pourquoi ne pas profiter de la nouvelle année pour changer de fournisseur d’énergie ? Grâce à notre comparateur en ligne, vous pourrez choisir parmi plusieurs offres d’électricité issue des énergies renouvelables. Nos conseillers énergie sont aussi à votre écoute au 09 75 18 60 60 (appel non-surtaxé), du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00.

Joyeux Noël !