L'hydrogène : notre nouvelle source d'énergie ?

Et si l’hydrogène devenait la source d’électricité verte de demain ? Cette réalité se rapproche de plus en plus ! Pendant longtemps sous-estimé, “l’or blanc” (ou bleu suivant les versions) revient sur le devant de la scène, telle une chanson de Mariah Carey au moment des fêtes de Noël. Les opportunités que laisse entrevoir l’hydrogène sont colossales, et ce gaz pourrait bien être l’une des solutions majeures de la prochaine décennie pour atteindre les objectifs fixés par la transition écologique.

L'hydrogène, la ressource du futur

Les opportunités de l'hydrogène pour le Monde de demain

La Terre possède de nombreux gisements de gaz naturels et notamment d’hydrogène, disséminés un peu partout sur le globe. Une ressource qui pourrait bien devenir un élément clef de la transition écologique grâce à son rejet nul en CO2, et son faible coût de production. Ici, n’est pas compris l’hydrogène créé de manière industrielle, qui, de son côté à un coût plus élevé et n’est pas sans avoir un certain impact carbone.

Mais alors, si ce gaz est si prometteur, pourquoi arrive-t-il si tard sur le devant de la scène ?

Envie d'agir pour l'environnement ?

Choisir un fournisseur vert, c'est participer à son échelle à la transition écologique !

J'agis !

L’hydrogène, une ressource longtemps boudée

Les gisements naturels d’hydrogène n’ont été découverts que très tard, au milieu des années 70, au fin fond des océans. À l’époque, les quantités découvertes étaient minimes et la difficulté d’accès, ne rendait pas son exploitation intéressante. Des découvertes sur terre et en plus grande quantité ont redonné à l’hydrogène un intérêt au milieu des années 80. Mais les connaissances technologies, son utilité pas assez intéressante, son stockage compliqué et son coût beaucoup plus élevé que le pétrole, n’ont pas permis d’en faire une ressource exploitable. De plus à l’époque, les préoccupations écologiques n’avaient pas lieu d’être, et le pétrole a donc été choisi au détriment de l’hydrogène.

L’hydrogène comme levier économique

Ce n’est que récemment que des gisements plus importants et surtout localisés sur terre, ont été découvert. Par ailleurs, il s’avère que les gisements découverts dans les années 70 étaient en réalité bien plus volumineux que ce qui était alors estimé. Au Mali en 2011, l’investisseur Aliou Diallo et son entreprise Petroma Inc ont installé une usine exploitant un gisement d’hydrogène, dans le bassin de Bourakébougou. À la fois zone de test et véritable projet, l’installation permet aujourd’hui d’alimenter le village voisin en électricité verte grâce à cette énergie. Les bénéfices sont multiples :

  • L’exploitation n’émet aucun gaz à effet de serre et ne rejette que de l’eau

  • Des coûts de production très bas, qui permettent par la suite une revente de l’électricité à prix très abordable

Pour le Mali qui possède plusieurs gisements de ce type, c’est une véritable opportunité, puisque cela pourrait permettre de donner un nouvel élan économique au pays.

Outre son impact nul en terme d’émissions de gaz à effet de serre, l’hydrogène est aussi un concentré d’énergie phénoménal ! Sa densité énergétique est en effet 2,5 fois plus élevée que le gaz naturel (par unité de poids). L’hydrogène va sans doute rapidement tirer son épingle du lot dans les années à venir, notamment par rapport aux enjeux de la transition écologique.

L’hydrogène peut-il servir de carburant ?

Hydrogène et automobile, des perspectives intéressantes

Si le secteur de l’électricité s’intéresse fortement à l’hydrogène, il en est de même pour le secteur des carburants, et particulièrement celui de l’automobile. Plusieurs constructeurs se sont penchés sur le projet de créer une voiture roulant uniquement avec de l’hydrogène. Le résultat est aujourd’hui en demi-teinte. Bien que de nombreux progrès aient été faits, les prototypes sont encore difficilement commercialisables du fait de plusieurs contraintes :

  • La fabrication de la pile permettant d’utiliser le véhicule, nécessite une quantité de platine trop cher pour que la fabrication en masse puisse être envisageable

  • L’autonomie d’une voiture est plus de deux fois moins longue qu’avec un plein d‘essence

  • Le prix du carburant : l’hydrogène coûte encore trop cher (15€ pour 100km, contre 2€ pour une batterie électrique), notamment dû à sa faible exploitation et au nombre de stations à hydrogène trop faible (seulement 28 en France)

Cependant, les perspectives sont encourageantes ! Les coûts de production de l’hydrogène sont voués à diminuer drastiquement, grâce à son exploitation plus importante (baisse de 70% d’ici 2030 selon une étude de la banque Morgan Stanley).

En attendant l’hydrogène, tournez-vous vers les autres énergies vertes !

Bientôt, peut-être, une centrale à hydrogène alimentera-t-elle votre logement ? Pourquoi ne pas commencer dès aujourd’hui à souscrire à fournisseur vert, pour réduire votre impact carbone ? Vous pouvez comparer les offres depuis notre comparateur en ligne, ou bien passer directement un coup de fil à nos conseillers au 09 75 18 60 60 (appel non-surtaxé), du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00.