Entretien chaudière obligatoire : locataire ou propriétaire ?

Vous êtes équipé(e) d’une chaudière ? Cet article vous concerne directement ! Que vous soyez propriétaire ou locataire, chauffé au gaz, fioul, bois ou autre, l’entretien de votre chaudière doit être pris très au sérieux. Quelle est la législation sur le sujet ? Qui, du propriétaire ou du locataire, doit s’en préoccuper et le prendre à sa charge ? Quel contrat choisir ?

Entretien chaudière obligatoire

L’entretien chaudière est obligatoire !

L’entretien de la chaudière concerne tout type d’appareil : fioul, gaz, bois, charbon ou multicombustibles, toutes les chaudières méritent votre attention pour un fonctionnement dans les meilleures conditions, pour vous et pour votre logement. Mais l’entretien est encadré par la loi et obligatoire tous les ans pour les chaudières dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kilowatts. Si ces chiffres ne vous disent rien, sachez que cette obligation concerne tout simplement la plupart des chaudières existantes et que vous êtes donc concernés.

En effet, l’entretien de la chaudière a été rendu obligatoire afin de protéger au mieux les usagers des risques d’intoxication au monoxyde de carbone, dangereux pour la santé et parfois fatal. Le monoxyde de carbone est un gaz invisible et inodore, qui provoque maux de tête, nausée et vertige, et la mort de 3 000 personnes en France chaque année.

Ainsi, un mauvais entretien de votre équipement peut nuire à votre santé mais aussi vous faire perdre beaucoup de temps et d’argent. Une chaudière qui s’use trop vite fonctionne mal, consomme plus d’énergie, coûte plus cher et tombe en panne plus facilement. Autant de raisons de faire attention à son installation de chauffage.

Quelques conseils pour entretenir soi-même sa chaudière

S’il faut absolument faire appel à un professionnel pour entretenir au mieux sa chaudière, quelques petits gestes peuvent vous permettre d’éviter des pannes récurrentes et des consommations inutiles.

Tout d’abord, il peut être utile de vérifier de temps à autre que votre installation fonctionne correctement. Pour cela, vous pouvez tout simplement vous assurer que la pression (exprimée en bars) reste comprise entre 1 et 1,5. Vous pouvez aussi veiller à ce qu’aucune fuite ne se manifeste au niveau de votre installation. Si cela arrive, il vous faut absolument appeler un professionnel pour résoudre le problème le plus vite possible. Enfin, si vous vous absentez en hiver durant une longue période, il est recommandé de placer votre équipement en mode “hors gel”.

 

Entretenir soi-même sa chaudière

Qui est responsable de l’entretien chaudière : le locataire ou le propriétaire ?

Cette question est primordiale puisqu’il vous faut connaître vos obligations vis-à-vis de la loi. Si l’occupant est bien souvent responsable de l’entretien chaudière, ce n’est pas toujours le cas.

Dans le cadre d’une location d’un logement équipé d’une installation de chauffage individuelle, il revient tout naturellement à l’utilisateur de la chaudière, et donc au locataire, de réaliser l’entretien annuel. Cependant, il arrive parfois que le propriétaire de l’habitation soit notifié dans le contrat de bail comme responsable de cet entretien.

Dans le cadre d’une installation de chauffage collective, il revient au propriétaire ou au syndicat des copropriétaires de réaliser l’entretien annuel de la chaudière.

Sachez qu’aucune sanction légale n’est prévue si aucun entretien n’est fait. Toutefois, lorsqu’un locataire quitte le logement sans avoir effectué l’entretien annuel de la chaudière, le propriétaire est en droit de retenir, sur le dépôt de garantie, le montant correspondant.

Par ailleurs, n’oubliez pas que si vous quittez votre logement, il sera nécessaire de réaliser certaines démarches pour l'électricité et le gaz.

Qui du locataire ou propriétaire paye l'entretien chaudière ?

Bien évidemment, l’entretien d’une chaudière entraîne certains coûts non négligeables. En effet, un entretien annuel peut coûter entre 80 et 150 euros selon le type de chaudière ou bien la localisation de votre logement.

La question de la responsabilité est donc d’autant plus importante puisque la personne responsable de l’entretien de la chaudière est bien souvent celle qui devra payer. Nous ne pouvons donc que vous inviter à bien lire votre contrat de bail pour éviter les mauvaises surprises. Dans le cas d'un chauffage collectif, si l'entretien se fait à l'initiative du propriétaire ou du syndicat de copropriété, la facture est quant à elle partagée entre tous les locataires.

Ainsi, les coûts associés au chauffage peuvent devenir assez conséquents. Afin de faire de réelles économies, HelloWatt a créé pour vous un comparateur d’offres d’électricité et de gaz qui vous aide à choisir la meilleure offre au meilleur prix.

Quel contrat d’entretien chaudière choisir ?

Le contrat d’entretien chaudière est la solution la plus simple pour conserver un équipement en bon état sans se prendre la tête. Le professionnel auprès duquel vous avez contracté l’entretien de votre installation viendra une fois par an au minimum pour une visite incluant des prestations comme le nettoyage de votre chaudière et la vérification de son bon fonctionnement. Mais alors, comment choisir le bon contrat d’entretien chaudière ?

 

Choisissez le bon contrat entretien chaudière

 

Plusieurs critères sont à étudier afin de ne pas se tromper. En premier lieu, il y a bien sûr le prix qui va être déterminant. Cependant, ce coût dépend de nombreux facteurs comme les prestations proposées, la localisation de votre logement ou bien le type de chaudière que vous utilisez. Veillez à bien vérifier toutes les données de votre contrat pour vous assurer que les bonnes vérifications seront faites et que vous ne ferez pas face à de mauvaises surprises. Certains professionnels proposent par exemple des options telles que le remplacement des pièces usées ou bien les déplacements illimités. Enfin, il est fortement conseillé de choisir des professionnels agréés : nous vous conseillons de vous tourner vers des contrats qui respectent la norme Afnor, gage de qualité.

N’oubliez pas que comparer les offres reste le meilleur moyen de faire des économies ! C’est vrai pour les contrats d’entretien chaudière comme pour la fourniture de gaz et d’électricité.