1er Février 2018 : Hausse des tarifs réglementés de l'électricité EDF

La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) est en charge de la régulation du marché de l’électricité et du gaz en France. Parmi ses différentes missions, elle doit notamment fixer les tarifs réglementés de vente de l’électricité proposés par le fournisseur historique EDF. Normalement, ces tarifs ne sont révisés qu’une fois par an, en août. Cependant, la CRE a annoncé le 11 janvier 2018 vouloir augmenter ces tarifs réglementés de vente (TRV) sans attendre l’été. Près de 26,8 millions de clients sont encore soumis à ces tarifs et subiront donc une hausse de leur facture durant l’année 2018. La hausse moyenne des tarifs réglementés de vente de l’électricité proposée par la CRE s’élève à 0,8%. Cette décision intervient pour plusieurs raisons. Voyons ensemble tout cela !

Hausse des TRV de l'électricité en 2018 !

La CRE propose une hausse des tarifs réglementés de vente de l’électricité EDF au 1er Février 2018

Les tarifs réglementés de vente de l’électricité ne concernent aujourd’hui plus que les clients dont la puissance de compteur est inférieure à 36 kVA, sauf dans les zones non interconnectées. Les hausses de ces tarifs proposées par la CRE le 11 janvier 2018 sont :

  • + 0,7 % pour les tarifs bleus résidentiels

  • + 1,6 % pour les tarifs bleus professionnels

  • + 1,2 % pour les tarifs jaunes, applicables seulement en Corse

  • + 1,2 % pour les tarifs “bleus +” applicables dans toutes les zones non interconnectées sauf la Corse

  • + 1,0 % pour les tarifs verts

 

Hausse décidée par la CRE pour 2018

 

Mais alors pourquoi doit-on encore faire face à une hausse des tarifs réglementés de vente de l’électricité ? Et pourquoi une hausse anticipée avant le mois d’août 2018 ? Et bien tout simplement pour prendre en compte deux phénomènes qui ont fait grimper les coûts d’EDF. D’une part, le Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Electricité (TURPE) a augmenté au 1er Janvier 2018. Or EDF, comme tout fournisseur d’électricité, doit payer ce tarif pour pouvoir utiliser les réseaux de transport et de distribution. D’autre part, les certificats d’économie d’énergie (CEE) pèsent de plus en plus lourds dans les comptes du fournisseur historique. Ce mécanisme oblige les fournisseurs d’électricité à promouvoir des solutions d’économie d’énergie auprès des particuliers. C’est notamment grâce aux certificats d’économie d’énergie qu’il est aujourd’hui possible d’isoler ses combles perdus pour seulement 1 € grâce au Pacte Energie Solidarité. Par ailleurs, précisons que le gouvernement a trois mois pour refuser une évolution. Si il ne le fait pas, elle est adoptée. Dans le cas présent, le gouvernement a annoncé qu'il acceptait la hausse préconisée des tarifs réglementés de vente de l'électricité EDF. Elle sera donc normalement appliquée le 1er Février 2018.

Que sont les tarifs réglementés de vente de l’électricité EDF ?

Auparavant, EDF était le seul fournisseur d’électricité en France. L’entreprise avait donc un statut de monopole d’Etat tout comme Engie (anciennement GDF) pour le gaz naturel. En tant qu’actionnaire majoritaire, l’Etat se devait donc de participer à l’élaboration des prix de vente de l’électricité, d’où les tarifs réglementés de vente (TRV). Cependant, depuis 2007, le marché de l’énergie est ouvert à la concurrence et de nombreux fournisseurs alternatifs sont apparus, avec des offres souvent moins chères que chez EDF. Les tarifs réglementés de vente de l’électricité sont eux toujours d’actualité mais ne sont plus proposés que par EDF. Or près de 26,8 millions de foyers restent encore attachés au fournisseur historique, bien souvent car ils ne savent pas qu’il est possible de trouver moins cher ailleurs. Ces TRV sont normalement fixés une fois par an par les pouvoirs publics sur avis de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE). Cependant, il peut arriver parfois que l’organe de régulation décide d’une hausse pour pouvoir répondre aux besoins d’EDF. Précisons par ailleurs que les tarifs réglementés de vente du gaz naturel sont eux réévalués tous les mois.

Ca vous dirait de payer votre énergie moins cher ?

Avec Hello Watt, dites Bye Bye aux factures énergétiques trop salées !

Je fais des économies !

Evolution des tarifs réglementés de l’électricité EDF depuis 2003

Cette hausse des tarifs réglementés de vente de l’électricité n’est pas la première. En effet, depuis 2003, ces tarifs fixés par les pouvoirs publics n’ont cessé d’augmenter entre hausse de la CSPE et rattrapage sur les tarifs précédents. Pour mieux comprendre, voici l’évolution des tarifs réglementés de l’électricité depuis 2003 :

Mois

Evolution moyenne

Cause

Août 2003

+ 3 %

Hausse des tarifs réglementés de l'électricité

Août 2004

0 %

Hausse des tarifs réglementés de l'électricité

Août 2005

0 %

Hausse des tarifs réglementés de l'électricité

Août 2006

+ 1,7 %

Hausse des tarifs réglementés de l'électricité

Août 2007

+ 1,1 %

Hausse des tarifs réglementés de l'électricité

Août 2008

+ 2 %

Hausse des tarifs réglementés de l'électricité suivant les recommandations de l'ex PDG d'EDF

Août 2009

+ 1,9 %

Hausse des tarifs réglementés de l'électricité annulée ensuite par le Conseil d'Etat

Août 2010

+ 3 %

Révision en profondeur des tarifs réglementés de l'électricité

Juillet 2011

+ 1,7 %

Hausse des tarifs réglementés de l'électricité et de la CSPE

Juillet 2012

+ 2 %

Hausse des tarifs réglementés de l'électricité et de la CSPE

Janvier 2013

+ 2,5 %

Hausse de la CSPE

Août 2013

+ 5 %

Hausse des coûts d'investissement d'EDF et hausses précédentes trop faibles

Janvier 2014

+ 3 %

Hausse de la CSPE, de la TVA et du plafond des taxes locales sur l'électricité

Novembre 2014

+ 2,5 %

Hausse trop faible en 2012

Janvier 2015

+ 2,5 %

Hausse de la CSPE

Août 2015

+ 2,5 %

Hausses précédentes insuffisantes

Janvier 2016

+ 2 %

Hausse de la CSPE

Août 2016

- 0,5 %

Chute des prix de l'électricité sur les marchés de gros

Août 2017

+ 1,7 %

Hausse trop faible en 2012


Comme vous pouvez le voir, ces tarifs ne cessent d’augmenter. Il devient donc toujours plus intéressant de se tourner vers des fournisseurs alternatifs qui proposent généralement des offres moins chères. En effet, certains vous proposent un prix fixe du kWh sur 1, 2 ou 3 ans tandis que d’autres vous assurent une réduction sur les tarifs réglementés de vente de l’électricité, pouvant aller jusqu’à 10 %. Pour trouver la meilleure offre de fourniture d’électricité, nous vous invitons à consulter notre comparateur en ligne de fournisseurs d’électricité (et de gaz naturel !). Nos équipes sont à votre écoute pour vous conseiller et vous aider à souscrire. En plus, le service est totalement gratuit !

Commentaires

Aucun commentaire.

Écrire un commentaire
Si vous saisissez quelque chose dans ce champ, votre commentaire sera considéré comme étant indésirable

Changez de fournisseur d'énergie

Préparez-vous à faire de sérieuses économies

Allons-y !