Coronavirus 💊 : dois-je suspendre mon déménagement ?

Suite à la deuxième vague de l'épidémie du coronavirus, la France se retrouve de nouveau en situation de confinement, comme au printemps 2020. Les sorties - sauf celles liées à des nécessités impérieuses (travail, santé, alimentation) - sont interdites afin de limiter la propagation du covid-19. Qu’en est-il pour un déménagement ? Même si déménager ne fait généralement pas partie des besoins de première nécessité, il peut être contraignant d’annuler un déménagement ou de le reporter. Que dit le gouvernement au sujet des déménagements durant le confinement ? Quelles démarches effectuer pour le changement d’adresse de son contrat d’énergie pendant le confinement ? On fait le point.

Déménagement confinement

Les déménagements sont-ils autorisés pendant le deuxième confinement ?

Dans quels cas peut-on déménager ?

Pendant le premier confinement les déménagements étaient autorisés dans certaines conditions. En effet, seuls les déménagements urgents, liés à des circonstances de force majeure étaient tolérés. Autrement dit, si vous aviez prévu un déménagement, vous êtiez priés de le reporter, sauf cas de force majeur, comme par exemple :

  • une fin de bail avec impossibilité de prolonger le préavis

  • une urgence sanitaire ou sociale

  • un déménagement d’entreprise pour faire face à l’épidémie

Au contraire, pour ce deuxième confinement, tous les déménagements sont autorisés, que vous déménagiez par vous-même ou que vous passiez par une entreprise de déménagement. C'est le premier ministre Jean Castex l'a annoncé jeudi 29 octobre dans une allocution visant à préciser les conditions d'application de ce second confinement. Il vous faut simplement vous munir des pièces justificatives suivantes :

  • Préavis de départ de votre ancien logement ou acte de vente

  • Contrat de location ou acte d'achat

  • Attestation de déplacement avec la case "motif familial impérieux" cochée

  • Contrat de déménagement fourni par l'entreprise de déménagement le cas échéant

Attestation de déplacement pour un déménagement

Le jour de votre déménagement, il faut vous munir d'une attestation de déplacement classique et cocher la case "motif familial impérieux". Vous pouvez remplir l'attestation en ligne sur le site du Ministère de l'Intérieur.

Comment se passe le déménagement pendant le confinement ?

Les règles ont un peu changé depuis le premier confinement. Alors que le gouvernement avait autorisé un regroupement de 5 personnes maximum pour un déménagement, cette fois-ci, il est interdit de faire appel à des proches pour se faire aider. Seuls les membres du foyer peuvent participer. Les personnes ne pouvant pas faire leur déménagement toutes seules peuvent néanmoins faire appel à une entreprise spécialisée a précisé le ministère du logement. Faire appel à une entreprise de déménagement coûte entre 400 € et 1 500  €. Les facteurs qui font varier le tarif étant la distance entre les deux logements, l'accessibilité du logement ainsi que la quantité de mobilier à transporter. Lors du déménagement, les gestes barrières devront bien entendu être respectés : port du masque, distance de 1 mètres entre chaque personne. Il est également conseillé de contacter les services de police ou de gendarmerie afin de les prévenir de votre déménagement et de savoir si aucune restriction locale spécifique n’a été prise.

Confiné ne veut pas dire ruiné !

Nous restons ouverts pendant le confinement ! Contactez nos conseillers pour changer de fournisseur (200€ d'économies par an) ou souscrivez en quelques clics via notre comparateur.

Je compare

Déménagement suspendu à cause du confinement : ce qu’il faut savoir

Si vous ne pouvez pas faire votre déménagement tous seuls faute de main d'oeuvre et que vous ne pouvez pas faire appel à une entreprise de déménagement, vous serez contraints de le reporter. Si vous avez déjà déposé votre préavis, vous pouvez signer une convention d’occupation temporaire. Si votre bailleur est d’accord, vous devrez alors lui verser une contrepartie (équivalente au loyer et aux charges) pour toute la période concernée. Si votre bailleur n’est pas d’accord pour que vous restiez dans votre logement après la fin du bail, sachez qu’il n’est pas en droit de vous expulser. En effet, la trêve hivernale (période durant laquelle une personne ne peut être expulsée d’un logement) court du 1er novembre 2020 au 31 mars 2021.

Autre cas de figure : si vous vous apprêtiez à déménager mais que votre déménagement a été reporté, vous êtes malheureusement tenu de payer le loyer de votre nouveau logement, même si vous n’avez pas emménagé. Néanmoins vous pouvez négocier à l’amiable avec votre nouveau propriétaire afin de décaler la date de début du bail. Si aucun accord n’est trouvé, vous pouvez contacter l’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (ANIL) qui vous accompagnera dans la gestion du litige. La suspension du déménagement peut également poser quelques problèmes concernant vos différents abonnements : contrat d’électricité, abonnement téléphone et internet. Veillez à ne pas les payer deux fois - une fois pour votre ancien logement et une fois pour votre nouveau logement.

 

Qu’en est-il de mon contrat d’énergie pendant le confinement ?

Déménager pendant le confinement : comment gérer son contrat d’énergie ?

Le confinement mis en place pour lutter contre la propagation du coronavirus perturbe de nombreux secteurs. À commencer par celui de l’énergie. Vous avez prévu de déménager et donc de changer votre contrat d’énergie ? Si vous avez la chance de pouvoir déménager, vous avez simplement à souscrire un nouveau contrat d’énergie si ce n’est pas déjà fait. Pour choisir l’offre qui vous convient le mieux, utilisez un comparateur de fournisseurs d’énergie qui vous permettra en quelques minutes de repérer l’offre d’énergie de vos rêves. En revanche, si votre déménagement est reporté, alors il est nécessaire de décaler la date à laquelle débutera votre nouveau contrat. Cela vous évitera de payer deux contrats d’énergie simultanément. Pour cela, joignez votre fournisseur d’énergie en lui demandant de décaler la date de mise en application de votre contrat.

Changer de contrat d’énergie pendant le confinement

Vous allez quitter votre logement principal durant le confinement ? Vous vous demandez peut-être ce que devient votre contrat d’énergie et si il est nécessaire de le résilier durant la période de confinement. Sachez que pour tout changement d'adresse, la résiliation de votre contrat d'énergie est nécessaire, même si vous ne souhaitez pas changer de fournisseur. Chaque contrat est en effet lié à une adresse précise avec un numéro de PDL (point de livraison) unique. Vous pouvez donc profiter de cette période de quarantaine pour vous renseigner sur les différentes offres d’énergie du marché. Il existe aujourd’hui une trentaine de fournisseurs qui proposent de nombreuses offres en dessous du Tarif Réglementé de Vente (TRV). Énergie verte, tarifs heures pleines / heures creuses, énergie locale, vous aurez un large panel de choix possibles. Certains fournisseurs d’énergie font des remises pour aider les ménages dont la consommation d’énergie augmente pendant le confinement.

Souscrire un nouveau contrat d’énergie

Vous allez bientôt déménager dans la maison de vos rêves ? C’est le moment de souscrire votre nouveau contrat d’énergie. Nos experts énergie sont à votre disposition pour vous aider à choisir l’offre d’énergie la plus adaptée à vos exigences. Appelez-les au 09 75 18 60 60 du lundi au vendredi de 8h00 à 21h00 et le samedi de 9h00 à 19h00. En plus c’est entièrement gratuit ! Profitez-en !