💊 Coronavirus : quel impact sur l’approvisionnement en électricité et gaz ?

C’est un fait : la consommation française en électricité est en baisse de 15% depuis le début de l’épidémie du coronavirus. Et pour cause, les bâtiments d’entreprises sont fermés, les employés en télétravail ou chômage partiel pour ceux qui le peuvent. D’après un article paru sur RTL, il n’y a que “25% de l’industrie qui fonctionne encore”. Ah le télétravail… aujourd’hui ce fonctionnement est en train de sauver notre économie ! Mais il faut reconnaître que la question de la consommation d’énergie se pose. En période “normale” le télétravail correspond à 10 % de la consommation électrique en France et aurait augmenté de 40 à 50 % dans le contexte de l’épidémie. Alors comment les entreprises comme EDF, RTE et Enedis, arrivent-elles à assurer l’approvisionnement ? Quelles conséquences pour le marché de l’énergie ?

 
Coronavirus, quid de l'approvisionnement en électricité et gaz ?

Télécharger ma dérogation de sortie ! 

Avant de commencer, nous vous proposons de retrouver la dernière dérogation en règle pour sortir pendant cette crise santiaire. Rendez-vous sur notre article sur les économies d'énergie en télétravail pour la télécharger : elle se trouve tout en haut de l'article. Le document est éditable en ligne pour qu'en 2 min' montre en main vous ayez votre dérogation prête !

 

⚡ La mobilisation d’EDF et la RTE pour approvisionner en électricité et gaz

Chez EDF, l’organisation est déjà parée : tous les employés qui le peuvent, effectuent leur travail chez eux. Le fournisseur historique a équipé la plupart de ses salariés en matériel informatique, soit presque 60 000 personnes. De plus, la direction d’EDF affirme être préparé avec un plan pandémie : “Nous sommes entraînés à fonctionner avec des effectifs réduits. Le soir et les week-ends, nos centrales sont déjà pilotées par des équipes restreintes. Notre plan pandémie nous permet de faire fonctionner l'ensemble du parc nucléaire et hydraulique avec 25 % de taux d'absentéisme pendant 3 mois et 40 % en cas de pic de l'épidémie, c'est considérable“.

De son côté, RTE (Réseau de Transport de l’Electricité) assure “la continuité de sa mission de service public” avec la mise en place d’un Plan de Continuité d’Activité (PCA). Ce plan permet d’assurer un service continu avec une équipe entièrement dédiée à l’application de certaines mesures qui nécessitent une réorganisation. De même qu’EDF, le Réseau de Transport de l’Electricité généralise le télétravail pour ses employés qui peuvent réaliser leurs missions à distance. Enedis en revanche, affirme qu’aucune intervention ne sera effectuée sur le terrain mis à part les interventions d’urgence. Pour les personnes équipées d’un compteur Linky, les interventions à distance peuvent être réalisées.

Fini les jours rouges EJP ! 🎉

Pour pallier cette baisse, la CRE a demandé au Réseau de Transport d'Electricité (RTE) et au fournisseur historique EDF la suppression des jours rouges Tempo et des 7 jours EJP jusqu’à la fin de la période hivernale.


En résumé, les opérateurs maintiennent leur fonctionnement, avec un plan pandémie EDF prévu pour un taux d’absentéisme de 40% pendant 3 mois. Une bonne nouvelle pour les foyers français !

Vous voulez connaitre votre consommation ?

Connaitre votre consommation va vous permettre de savoir quelle offre est la plus avantageuse pour vous ! En seulement quelques clics, vous pouvez changer de fournisseur, la résiliation se fait automatiquement.

Je calcule ma consommation

🌳 Les énergies renouvelables : hausse de consommation sur les réseaux électriques mais baisse de production

L’épidémie du covid-19 a donc entraîné la fermeture des bureaux de beaucoup d’entreprises et inévitablement une baisse de la consommation électrique en France. Un certain nombre de centrales ont été mises à l’arrêt. Les énergies renouvelables, elles, fonctionnent toujours à leur capacité optimale, augmentant de facto leur part dans le mix énergétique.

Ainsi, le 20 mars dernier, l’éolien représentait 46,6 % de la production électrique sur le réseau national ! Du côté du déploiement de ces énergies renouvelables (éoliennes, panneaux solaires), le marché tourne au ralenti : le 14 mars, Fathi Birol directeur de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) pressentait que les gouvernements laissent de côté la transition énergétique puisqu’ils doivent d’abord répondre “aux différentes crises en cours”. Mais pour le directeur de l’AIE, les autorités politiques “ne doivent pas perdre de vue l’un des défis majeurs de notre temps : la transition vers des énergies propres” a-t-il publié dans une tribune sur Linkedin.

💡 Le prix de l’électricité va t-il augmenter ?

Aucune hausse du prix de l’électricité n’est prévue pour le moment. La France est plutôt en surcapacité électrique avec une baisse de la consommation généralisée. De plus, nous nous dirigeons vers la fin de l’hiver et la baisse du chauffage dans nos logements. En fait, ce sont les petits fournisseurs d’énergie qui risquent le plus d’en pâtir si le prix du kWh baisse sur le marché de gros. On peut alors envisager des rapprochements entre certains fournisseurs.

Ce qui est sûr, c’est qu’en tant que consommateur, vous n’êtes pour l’instant pas impacté. En revanche, vous pouvez d’ores et déjà agir :

  • Pour la planète : ecosystem, un organisme chargé de la collecte et du traitement des produits électriques et électroniques usagés a demandé le 25 mars aux Français de garder leurs déchets électriques. L’objectif est d’éviter la pollution tout en permettant le recyclage de ces objets une fois l’épidémie terminée.

  • Pour tout le monde : devenir volontaire dans les hôpitaux pour aider les aides-soignants en s’inscrivant à ce formulaire. Il a été créé par Aude Nyadanu directrice au siège de l'AP-HP (Assistance publique - hôpitaux de Paris).

  • Pour votre porte monnaie : et oui, faire des économies est toujours possible, surtout si vous êtes en télétravail. Pour éviter de voir votre facture augmenter à la fin du mois, peut être est-il temps pour vous de vous tourner vers un fournisseur d’énergie plus intéressant ! Pour cela, il vous suffit de renseigner quelques informations sur notre comparateur et en 5 min’ le tour est joué.

Pour terminer, voici une interview complète de Jean-Bernard Levy, PDG d'EDF au micro de Matthieu Belliard chez Europe 1. Le PDG s'exprime entre autre sur le plan pandémie et se veut rassurant pour tous les français.