Déménagement : que faire de ses contrats ?

Un déménagement, c’est toute une organisation : les cartons, les démarches administratives, l’état des lieux, le stress à gérer… Ce n’est pas toujours une partie de plaisir ! Pour vous enlever une épine du pied, essayez de commencer par la paperasse. Vous ne savez pas quoi faire de vos contrats ? Faut-il tous les résilier ? Un changement d’adresse est-il suffisant ? Du contrat de location, en passant par l’assurance habitation et l’abonnement Internet, on vous explique tout !

 
Déménagement : que faire de ses contrats ?

S’occuper en priorité du contrat de location

Pour les locataires, il y a une première étape à ne rater sous aucun prétexte : la résiliation du bail. Prévenir votre propriétaire ne suffit pas, il faut également lui envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception. Si vous êtes dans une situation particulièrement conflictuelle avec votre propriétaire, il est possible de faire appel à un huissier.

En fonction de votre logement, le délai du préavis n’est pas le même. Le plus souvent, prévoyez un délai de 3 mois avant de déménager. Vous êtes dans un logement meublé ou une zone tendue ? Dans ce cas-là, le préavis est d’un mois.

Faut-il résilier son contrat d’assurance habitation ?

Avant de quitter votre logement actuel, il faut impérativement prévenir votre organisme d’assurance. L’idéal étant d’informer votre assureur dès que vous connaissez votre date de déménagement. Il pourra ainsi mettre fin à votre contrat le jour de votre départ. Ensuite, les sommes trop payées vous seront bien évidemment remboursées. À l’occasion de votre déménagement, vous pouvez également changer d’assureur, afin de souscrire à un nouveau contrat d’assurance habitation. Pour cela, la lettre recommandée avec accusé de réception est encore obligatoire. Dans tous les cas, vous n’avez pas besoin d’attendre la date anniversaire de votre contrat pour le résilier. Eh oui, grâce à la loi Hamon, la résiliation de son assurance habitation est possible à tout moment, et sans frais ! Toutefois, soyez vigilants : cette loi n’est valable que pour les contrats d’un an minimum, signés après le 1er janvier 2015. Dans le cas contraire, des frais de résiliation pourront être appliqués. Si vous souhaitez rester chez le même assureur, votre contrat sera simplement transféré à votre nouvelle adresse.

Peut-on conserver le même contrat d’énergie en cas de déménagement ?

Occupez-vous des cartons, on s’occupe de l’énergie

Vous êtes en plein déménagement ? Laissez-nous nous charger de vos contrats d’énergie, vous avez suffisamment à faire avec les cartons…

Je trouve un fournisseur

Un contrat d’électricité ou de gaz doit impérativement être résilié, et ce même si vous restez chez le même fournisseur. Votre contrat étant associé à une adresse et non pas à un nom, la résiliation vous évite de continuer à payer les factures de votre ancien logement. Un mois avant votre départ (ou quelques jours si vous avez oublié), contactez votre fournisseur pour le prévenir. Vous avez le choix entre :

  • Un courrier recommandé avec accusé de réception, la solution la plus recommandée

  • Un appel téléphonique

  • Une résiliation en ligne, depuis l’espace client de votre fournisseur

Je peux changer de fournisseur ?

Pour changer de fournisseur c'est très simple : une fois que vous avez souscrit une offre, votre nouveau fournisseur résilie l'ancien contrat : vous n'avez rien à faire. Et en plus, c'est gratuit !

Changer de fournisseur en 5 min top chrono !

Le contrat d’eau à résilier obligatoirement

En France, comme vous le savez, il n’est pas possible de choisir son fournisseur d’eau potable. Votre contrat dépend de votre ville ou de votre communauté de commune. Bien entendu, si vous déménagez dans la même ville, il faudra simplement transférer votre contrat à votre nouvelle adresse. Sinon, contactez votre fournisseur au moins 15 jours en avance. Il s’occupera de la résiliation, et vous n’aurez plus qu’à fournir votre dernier relevé de consommation d’eau au moment de partir.

Le contrat Internet et mobile : faut-il résilier ou effectuer un changement d’adresse ?

Allez, ne vous en faites pas, on y est presque ! Voici le dernier contrat dont vous devez vous occuper (et pas des moindres) : l’abonnement Internet et mobile. À l’heure du 2.0, c’est presque impensable d’arriver dans son nouveau cocon sans connexion Internet. Vous êtes satisfait de votre opérateur et vous souhaitez faire le moins de paperasse possible ? Dans ce cas-là, le plus simple c’est de conserver votre contrat actuel en effectuant un changement d’adresse.

Si vous souhaitez changer d’opérateur, il faudra par contre résilier votre contrat. Attention : en fonction de votre situation, vous risquez de payer des frais de résiliation ! Voici les deux cas que vous pouvez rencontrer.

Votre engagement n’est pas encore terminé

Votre contrat n’a pas encore atteint la date anniversaire au moment de votre résiliation ? Le fournisseur pourra appliquer des frais pour une rupture anticipée du contrat. Sachez que le déménagement ne fait pas partie des motifs légitimes de résiliation. Heureusement, il existe quelques exceptions :

  • Votre nouveau logement ne vous permet pas de conserver la même qualité de service

  • Vous déménagez dans une zone non couverte par le fournisseur d’accès

  • Vous partez plus de 6 mois à l’étranger

Vous arrivez à la fin de la période d’engagement

Si la date d’engagement est dépassée, ou mieux, si votre contrat est sans engagement, vous êtes libre de partir à tout moment ! Vous n’avez aucun motif à donner, il faudra simplement prévenir votre opérateur. Toutefois, des frais de dossier sont souvent appliqués : comptez entre 30 et 50 € en fonction des fournisseurs.