L’augmentation des Tarifs Réglementés du Gaz en juillet 2018

Les Tarifs Réglementés du Gaz sont susceptibles d’évoluer tous les mois, et pour le mois de juillet 2018, la Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié sa recommandation d’une augmentation de 6,5% TTC pour les consommateurs se chauffant au gaz. Pourquoi une telle augmentation ? Revenons ensemble sur cette possible hausse du tarif réglementé de vente du gaz.

Le tarif réglementé du gaz de Engie augmentera au 1er juillet 2018

La recommandation de la CRE: Une augmentation de 8,1% HT des tarifs réglementés de vente du gaz

La Commision de régulation de l’énergie a publié, comme chaque année, son analyse sur l’évolution des coûts d’approvisionnement (et hors approvisionnement) du fournisseur historique de gaz Engie (ex Gdf Suez). Ce rapport, paru ce lundi 11 juin, décrit une hausse significative des coût d’approvisionnement et des coûts commerciaux d’Engie. Ces augmentations sont liées à trois facteurs:

  • La hausse du coût d’approvisionnement du gaz d’Engie, qui représente 3% de l’augmentation. Suite à la vente des activités en gaz naturel liquéfié (GPL) à Total, Engie s’approvisionne désormais en gaz naturel à 100% sur le marché, et plus comme auparavant en partie sur le marché et en partie via les contrats de long terme (qui étaient associés aux activités de gaz naturel liquéfié du groupe). Le changement de ce mode d'approvisionnement entraîne une hausse importante, les prix du gaz naturel étant actuellement plutôt élevés sur le marché.

  • La hausse des coûts d'acheminement (réseaux et stockage) du gaz, selon la CRE, ces coûts auront augmenté de 2.5% au 1er juillet

  • Les coûts commerciaux de Engie augmenteront également de 2,6% pour les clients encore aux tarifs réglementés. Si les coûts de commercialisation d’Engie sont plutôt stables en valeur absolue, il y a désormais moins de clients au tarif réglementés sur qui répartir ces coûts, du fait du départ de nombreux clients vers des fournisseurs plus compétitifs.

Ces trois facteurs entraînent une hausse du tarif réglementé de vente qui devrait être, si elle est validée par le gouvernement, appliquée au 01 juillet 2018. Cette hausse ne se répercutera néanmoins pas de la même manière sur tous les niveaux de consommation. Ainsi, si vous utilisez le gaz uniquement pour vous chauffer le prix du kWh augmentera de 8,1% HT et de 6,5% TTC..

Les tarifs réglementés de vente du gaz : Qu’est-ce que c’est?

Engie est le fournisseur historique de gaz, l’entreprise a perdu son monopole en 2007 suite à l’ouverture du marché du gaz et de l’électricité. Le tarif réglementé de vente du gaz (TRV), fixé par l’Etat sur avis de la Commission de Régulation de l'Énergie est voué à disparaître dans les prochaines années. Le TRV est susceptible d’évoluer tous les mois, mais cette hausse (ou cette baisse) du prix du kWh ne se répercute pas de la même manière selon les consommations:

  • Le tarif Base : Ce tarif concerne les foyers utilisant le gaz uniquement pour cuisiner

  • Le tarif B0 : Est utilisé par les clients de Engie se servant du gaz à la fois pour cuisiner et pour le chauffe eau

  • Le tarif B1 : Concerne les consommateurs se chauffant au gaz

  • Le tarif B2I : S’adresse au plus grosse consommation, comme les copropriétés par exemple

Cette augmentation du tarif réglementé devrait être appliquée au 1er juillet, c’est donc le bon moment pour souscrire à une offre de gaz fixe (dont le tarif n’évoluera pas pendant toute la durée du contrat) et ainsi de se protéger des hausses du tarif réglementé. Pour trouver le contrat de gaz à prix fixe au meilleur prix, n’hésitez pas à faire un tour sur le comparateur d’énergie.

 

Commentaires

Aucun commentaire.

Écrire un commentaire
Si vous saisissez quelque chose dans ce champ, votre commentaire sera considéré comme étant indésirable

Changez de fournisseur d'énergie

Préparez-vous à faire de sérieuses économies

Allons-y !